LEM – Du Papier mâché, de l’adhésif et du papier alu…

Vous aussi vous rêvez de retourner faire quelques pas sur la lune, à l’ancienne, façon Apollo ?

Pas de panique !

Si la Nasa et les Héros forcément étasunien ont pu le faire il y a 50 ans avec un ensemble d’ordinateurs bien moins puissant que votre propre téléphone mobile, nul doute que vous pouvez le faire vous aussi, y compris désormais si vous êtes une femme !

Pour cela, il va falloir faire avant toute chose un peu de shopping et passer au rayon bazar, car vous allez devoir impérativement vous procurer les matériaux indispensables à la réussite du projet dans la papeterie de votre quartier.

Voici la liste des 3 principaux matériaux à acheter :

  • 150 Kg de papier mâché noir ;
  • 50 rouleaux adhésifs transparents ;
  • 20 m2 de papier alu orange (ou de couverture de survie).

Voilà, encore quelques petits coups de ciseaux et 2 ou 3 fines plaques de ferraille additionnelles, 3 boites de clous et 1 marteau, et votre module lunaire LEM-Véritable est quasiment prêt pour traverser le cosmos et les ceintures de Van Allen !

Bon voyage à toutes et à tous, et surtout dormez bien,

Bonne nuit petits, le marchand de sable va passer !

Partager cet article

4 pensées sur “LEM – Du Papier mâché, de l’adhésif et du papier alu…

  • 12 juillet 2019 à 23 h 55 min
    Permalink

    Ah non. Le LEM existe: je l’ai vu! Maintenant j’y crois. A mort. J’ai eu la révélation grâce à Defakator, le meilleur anti-conspi du net.
    C’est vrai qu’on est tellement cons que c’est difficile à croire, et pourtant… Mais c’était vraiment un coup de bol. C’est pour ça qu’on ne peut plus y retourner.

    Répondre
  • 14 juillet 2019 à 20 h 42 min
    Permalink

    LEM APOLLO = les embrouilles minables a paulo ; hihihihi !

    Répondre
  • 21 juillet 2019 à 23 h 11 min
    Permalink

    Plus le temps passe, plus cette histoire devient rocambolesque. Les dernières analyses des photos par le photographe Massimo Mazzuco (DVD American moon) sont sans appel.

    Répondre
    • 22 juillet 2019 à 8 h 48 min
      Permalink

      Clairement, et voir le défèque-a-tort masqué (ou défakator pour les intimes) se prétendre plus professionnel que les plus grands photographes du monde entier et savoir mieux qu’eux, c’est un peu comme voir la journaliste de France TV et Youtube réunis, la péruvienne Aude the Fake, nous assurer que le Lama faché est Antoine Blanchemaison mais sans en être sûre à 100%, évidemment, ou encore nous “démontrer” que le Premier Président de la Commision Européenne Walter Hallstein n’était pas nazi (enfin, pas vraiment, juste un peu, pour le fun peut-être)…

      https://www.youtube.com/watch?v=zXbAbEEms9A

      A pisser de rire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.