Gilets jaunes – Le ton monte entre Police et Gendarmerie

Source : Midilibre.fr

Face à une vidéo de “gilets jaunes” matraqués dans un fast food le 1er décembre 2018 à Paris, un colonel de la gendarmerie n’a pas mâché ses mots pour parler de “violences policières”. Retour sur le documentaire choc de BFMTV, “Police, au coeur du chaos”, diffusé dans la soirée du lundi 8 avril…

Un nouveau long format intitulé Police, au cœur du chaos a été diffusé sur BFMTV dans la soirée du lundi 8 avril. Dans ce document rare, qui a notamment fait référence aux événements du 1er décembre 2018 au péage de Narbonne, une autre séquence provoque déjà le débat et la colère au sein des forces de l’ordre. On y voit des CRS matraquer à treize reprises un manifestant “gilet jaune” à terre. Les faits datent, là-aussi, du 1er décembre 2018 et ont eu lieu dans un fast-food proche de l’Arc de Triomphe, à Paris.

Là on est sur des violences policières

Des gilets jaunes matraqués par des CRS dans un Burger King à Paris.

L’auteur de la vidéo nous raconte : “Les CRS se sont défoulés, c’était purement gratuit” pic.twitter.com/zTRvNaM8A4— Konbini news (@konbininews) 6 décembre 2018

“Là on est sur des violences policières.” Confronté à cette séquence, le colonel de gendarmerie Michael Di Méo n’a pas mâché ses mots face à la caméra de nos confrères de BFMTV. Une parole rare pour un responsable hiérarchique, alors que ses collègues s’abritent généralement derrière les “enquêtes de l’IGPN” pour ne pas condamner ces pratiques. De quoi relancer les éternelles tensions entre police et gendarmerie, alors que les personnes mises en cause par le gendarme sont des membres des CRS, donc des policiers.

? “Oui, il y a de la violence policière, malheureusement.”

➡ Ce colonel de gendarmerie reconnaît que des manifestants ont subi des violences de la part de CRS

? Extrait d’un long format de @BFMTV à découvrir ce soir à 20h40 pic.twitter.com/5MssBywuTg— BFMTV (@BFMTV) 8 avril 2019

Lire la suite et la fin de l’article sur Miidilibre.fr

Partager cet article
  • 3
    Partages

3 pensées sur “Gilets jaunes – Le ton monte entre Police et Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *