Blessée de Nice – le Procureur se déjuge et ordonne une enquête

Une personne âgée membre d’Attac avait été blessée lors d’une charge policière à Nice, où les élus avaient donné des ordres de fermeté contre les Gilets Jaunes.

Infox et virage à 180°

Le Procureur de Nice et tout les petits barons locaux avaient soutenu que la dame n’avait pas été touchée par les policiers, malgré les témoignages, tout comme le chef du régime instauré en zone France lui-même, jusqu’à ce qu’une vidéo démontre l’exact inverse.

La manifestante d’Attac avait bien été poussée par un membre des FDO.

Dès lors, le Procureur ne pouvait que se déjuger et faire un virage à 180°, à 6 jours d’intervalle.

Et d’ordonner une enquête… pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Ainsi vont la justice et la communication de crise en Macronie.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *