Le bide médiatique de la marche pour le climat, éclipsée par les Gilets jaunes

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants, dont des ministres En Marche et des écologistes, ont manifesté à Paris pour protester contre le réchauffement climatique.

Malheureusement pour les organisateurs, le défilé bon teint, largement soutenu par les grands médias et les ONG euro-atlantistes, a été totalement éclipsé par le mouvement des gilets jaunes et par les violences orchestrées par les Black Blocks sur Champs Elysées.

Nous avons décidé de réparer à notre humble niveau cette injustice.

Vidéo: La Marche du Siècle s’abat sur Paris… Entre 2 week-end en avion au kérosène détaxé, les bobos parisiens se mobilisent contre le climat : “Pensez Printemps !”

Les organisateurs des marches pour les climats prépareraient de nouveaux rendez-vous, notamment chez les lycéens chaque vendredi après-midi, mais tout cela ressemble davantage à des défilés de Bisounours, dixit un journaliste de France Info, et à un exutoire commode de bobos euro-mondialistes bien pensants et à la double pensée (les mêmes qui partent en week-end en avion au kérosène détaxé et qui achètent en masse des SUV), qu’à un mouvement efficace tourné contre les vrais pollueurs, au sommet desquels les grandes multinationales.

Ces happenings bon enfant visent davantage à culpabiliser les peuples qu’à stopper le saccage de la planète, bien réel, délaissé à Mammon et aux forces de l’argent.

Voire à tenter de marginaliser et d’éteindre à terme la révolte des Gilets Jaunes pour lui substituer un sujet compatible avec l’agenda du régime euro-atlantiste instauré en zone France.

“Non au réchauffement climatique !”, “vilain climat, pas sans nous”, “on a chaud, on veut boire un coup”, “arrêtons de péter, ça chauffe l’air”, “nous voulons que ça change !”, “On veut avoir froid”, sont nos suggestions,

“les calottes sont cuites”, “enc***ez-moi plutôt que le climat” et autres inepties souvent vides de sens, voire parfois très manipulés sociétalement, ont réellement fusé sur les pancartes…

Et encore, on en passe et des pires !

Tels sont les slogans utiles des masses lobotomisées, prétextes futiles à de nouvelles taxes et à de nouvelles attaques contre les libertés individuelles et publiques, à l’échelle européenne et mondiale, le tout en dédouanant bien évidemment les vrais responsables que sont les grands pollueurs, la science, le progrès technique et toutes ces inventions ultra-polluantes, dont ces mêmes manifestants ne sauraient se passer une seule heure de leur vie durant.

D’ailleurs pendant que les gogos lobotomisés se baladaient tranquillement dans les rues de Paris et de Province, l’interdiction des pesticides qui tuent pour le coup la bio-diversité comme jamais, a été reportée dans le même temps à 2025 – autant dire aux calendes grecques – par les députés français…

Cette nouvelle trahison des élus français qui tous soutiennent ces marches du siècle constitue l’ultime symbole de cette vaste fumisterie boboïsante et bien-pensante à la double pensée orwellienne.

“Pensez Printemps les gogos !”, le cynisme bat son plein.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *