CIA et UE : France 5 commence enfin à lâcher le morceau !

Tandis que François Asselineau et Philippe de Villiers avaient exposé la réalité des origines de l’Union Européenne, malgré les racontars de youtubeuses mal informées et de caricaturistes grossiers, la chaine de télévision publique France 5 vient de reconnaitre publiquement que la CIA était bien à la manoeuvre dans la construction de cette entité inquiétante.

Edit : France 5 a fait supprimer l’extrait de cette vidéo compromettante pour la doxa euro-identitaire, il faut donc se reporter à la vidéo initiale et intégrale du 12/03/19 (lien temporaire), qui est consultable jusqu’au 19/03/19 seulement.

Un exercice fatiguant, et nous vous conseillons de passer en accéléré les 2/3 de la vidéo du 12/03 avant le moment intéressant, où les journalistes encartés, qui accusaient en 2017 Asselineau de complotisme lorsqu’il disait que la CIA était à l’origine de l’UE, racontent désormais sans rire que tout le monde était au courant !

Quels sacrés blagueurs sur France 5, grassement rémunérés en plus avec nos impôts !

Là où ces agents stipendiés sont encore plus comiques, c’est lorsqu’ils laissent accroire à leurs gogo-téléspectateurs que ce qui était vrai hier, ne le serait plus aujourd’hui !

Et pourquoi diable l’OTAN, sous le contrôle intégral de la CIA, vient-il de faire construire des locaux flambants neufs pour son nouveau QG européen, juste à côté des Institutions de l’UE à Bruxelles ?

Une dommageable coïncidence, bien évidemment.

Des locaux à l’architecture tout aussi édifiante pour le moins, mais là encore, il ne peut s’agir que d’une malencontreuse coïncidence…

Partager cet article
  • 1
    Partage

Une pensée sur “CIA et UE : France 5 commence enfin à lâcher le morceau !

  • 13 mars 2019 à 19 h 59 min
    Permalink

    De source sûre, Bouteflika est mort il y a 10 jours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.