Quand Macron tire la tronche au dîner du CRIF

La scène se passe lors du dîner du Crif, lorsque le Président de l’Association communautaire pro-israëlienne saisit et soulève le poing du Président de la République française…

Regardez bien à ce moment-là l’expression du visage du Président de la république empreint de douleur, on a l’impression que son interlocuteur a beaucoup de poigne et qu’il lui tord le bras…

Allez, rien à voir avec cette scène d’anthologie (sauf peut-être l’expression du visage livide, qui fait penser au Musée Grévin),

Mais pour nos détendre un peu, voici les paroles d’une chanson écrite par le talentueux parolier et compositeur Serge Gainsbourg, sans doute d’après le prestissimo de la Sonate pour piano no 1 en fa mineur op.2-1 de Beethoven, et le clip original interprété par la regrettée France Gall :

Je suis une poupée de cire
Une poupée de son
Mon cœur est gravé dans mes chansons
Poupée de cire, poupée de son
Suis-je meilleure, suis-je pire
Qu’une poupée de salon?
Je vois la vie en rose bonbon
Poupée de cire, poupée de son

Mes disques sont un miroir
Dans lequel chacun peut me voir
Je suis partout à la fois
Brisée en mille éclats de voix
Autour de moi j’entends rire
Les poupées de chiffon
Celles qui dansent sur mes chansons
Poupée de cire, poupée de son
Elles se laissent séduire
Pour un oui, pour un non
L’amour n’est pas que dans les chansons
Poupée de cire, poupée de sonMes disques sont un miroir
Dans lequel chacun peut me voir
Je suis partout à la fois
Brisée en mille éclats de voix
Seule parfois, je soupire
Je me dis à quoi bon
Chanter ainsi l’amour sans raison
Sans rien connaître des garçons
Je n’suis qu’une poupée de cire
Qu’une poupée de son
Sous le soleil de mes cheveux blonds
Poupée de cire, poupée de son
Mais un jour je vivrai mes chansons
Poupée de cire, poupée de son
Sans craindre la chaleur des garçons
Poupée de cire, poupée de son

Partager cet article
  • 1
    Partage

6 pensées sur “Quand Macron tire la tronche au dîner du CRIF

  • 25 février 2019 à 16 h 27 min
    Permalink

    Très impressionnant ! Les endormis commencent à se réveiller…

    Répondre
  • 25 février 2019 à 22 h 25 min
    Permalink

    Il vient peut-être d’avoir une soudaine prise de conscience.
    Président commence par un p comme poupée, une poupée qui sera remplacée par une autre…

    Répondre
  • 26 février 2019 à 1 h 22 min
    Permalink

    Je crois que Macron aussi commence à se réveiller!

    Répondre
  • 26 février 2019 à 14 h 02 min
    Permalink

    J’espère Josew que vous ferez un petit papier sur Mark Hollis, le chanteur britannique de Talk Talk qui a interpreté entre autre le célèbre single “Such a Shame”.
    Il est mort a l’âge de 64 ans.
    J’avais une douzaine d’années quand je l’écoutais et il a comme parmi beaucoup d’autres marqué ma jeunesse.

    https://www.youtube.com/watch?v=i7OEvo-GjUg

    Répondre
    • 26 février 2019 à 16 h 41 min
      Permalink

      C’est vrai qu’il avait fait 2 ou 3 grands tubes, mais il était un peu retombé dans l’oubli depuis lors…

      Mais il avait marqué son époque (celle de la new wave).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *