Surveillance généralisée : La mairie de Nice et la CNIL en tête !

Source : Le Monde avec AFP 

“Nice va tester la reconnaissance faciale sur la voie publique

La municipalité, adepte de la vidéosurveillance, a été autorisée par la CNIL à expérimenter de manière limitée de nouvelles applications.

Ce sera une première en France. Lundi 18 février, le maire Les Républicains (LR) de Nice, Christian Estrosi, a annoncé lors d’une conférence de presse que la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) avait autorisé la municipalité à tester un système de reconnaissance faciale sur la voie publique via ses caméras de vidéosurveillance. Le test va durer deux jours dans une partie de l’enceinte du carnaval de Nice, dont la 135e édition a commencé samedi. Il concerne exclusivement des personnes volontaires.

L’expérimentation permettra de tester différents scénarios, comme celui d’un enfant perdu dans la foule, d’une personne âgée vulnérable elle aussi égarée ou encore d’une personne dite « d’intérêt », c’est-à-dire recherchée, en utilisant six caméras de vidéosurveillance positionnées sur le périmètre de test.

Une participation volontaire

Un millier de volontaires venant au carnaval vont être amenés à jouer le rôle de cobaye et à accepter le principe de la reconnaissance faciale, ce qui permettra ensuite de rechercher parmi eux des personnes dont les opérateurs de vidéosurveillance auront la photographie. Les personnes qui ne seront pas volontaires auront le visage flouté et ne seront pas reconnaissables sur les images. La CNIL, qui encadre ces tests, a également imposé la pose de panneaux informatifs pendant cette expérimentation. (…)

Lire la suite et la fin de cet article complaisant sur Le Monde avec AFP.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

La République communiste de Chine n’a plus à rougir face aux décisions et aux expérimentations de la bonne vieille ville de Nice et de l’ inénarrable CNIL : le totalitarisme, qu’il soit communiste ou orwellien, tout comme le nuage de Tchernobyl et sous couvert de sécuritarisme, semble avoir passé la frontière européenne et la frontière française, malgré les dénégations officielles…

A noter aussi les 1 000 volontaires, la fleur au fusil, pour se prêter à cette expérience de “réseau céleste” européen, une expérience in vivo particulièrement inquiétante pour les Libertés publiques et individuelles, pourtant claironnées partout aux frontons des Mairies de la zone France !

Au plus la Liberté est mise en avant par cette république malheureusement en phase terminale, au plus elle sombre dans le néant de la pensée et plus encore de la réalité quotidienne.

Partager cet article
  • 13
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *