C’est la crise économique qui fera basculer le peuple, et rien d’autre !

Patience… Comme nous le répétons depuis près de 12 ans désormais, c’est la crise économique, inévitable tellement le Système est vermoulu jusqu’à la moelle et prend l’eau de toutes parts, qui fera basculer le peuple vers la Prise de Pouvoir.

Tant que les amortisseurs sociaux fonctionnent suffisamment – et ce devrait être le cas jusqu’aux environs du Printemps 2022, comme nous le soulignons depuis plusieurs années maintenant – nous assisterons à des convulsions passagères et des prises de conscience partielles du peuple, mais le Système disposant encore des moyens économiques suffisants pour relancer temporairement la machine à coups de milliards d’Euros, tout laisse à penser que les convulsions n’aboutiront pas.

De ce point-de-vue, la crise des gilets jaunes, née d’une augmentation brutale du prix de l’essence, puis apaisée par un chèque de 10 milliards d’Euros (en réalité, une simple avance qui devra à son tour être honorée rapidement), n’est qu’un simple apéritif à ce qui se passera lorsque la crise économique, la vraie, celle qui ne laisse plus de marge de manoeuvre au risque sinon de provoquer l’ire des peuples face à l’injustice, éclatera.

Tant que le peuple peut consommer, Mammon tient les rennes des consciences, mais si l’argent vient à manquer, alors….

Alors, se rendant compte que le Système les a trompés et que leurs rêves vont se briser face à la Vérité dont ils se moquaient jusqu’alors, se réveillant enfin de cette torpeur qui semblait ne jamais devoir s’arrêter, les Français au pied du mur, ne pouvant plus remplir leurs réfrigérateurs ni alimenter leurs en énergie belles voitures ou leurs chauffages, vont alors se détourner définitivement de leurs Maîtres qui les enchaînaient jusqu’alors, années après années, élections après élections.

Débutera alors le “money time”, la période de tous les enjeux mais aussi de tous les dangers :

  • Soit le peuple sera manipulé une fois de plus pour s’entretuer comme ce fut le cas lors des précédents conflits nationaux, internationaux ou mondiaux, et de ce chaos reconstructeur naîtra l’accomplissement du Nouvel Ordre Mondial (ordo ab chao). Tout le travail accompli n’aura servi à rien.
  • Soit le peuple, éveillé par tout le travail en amont effectué pendant de longues années par les lanceurs d’alerte, comprendra les enjeux et se retournera contre ses élites, non pas pour les liquider, car alors il retomberait dans le risque du chaos, mais pour les juger et les emprisonner : il pourra alors reprendre sa souveraineté pleine et entière comme jamais par le passé, par le Frexit et le RIC, et débutera alors sans aucun doute une longue période de développement spirituel, de stabilité et de sérénité.

D’ici là, nous allons assister à des bras de fer incessants entre les élites et le peuple, et à des renversements de force sucessifs, au moins jusqu’en 2022, année charnière.

L’Argent, juge de Paix (et de guerres) en ce bas-monde

C’est le site Boursorama (parmi d’autres) qui servira de juge de paix : nous vous invitons à suivre de près les indices boursiers dans les prochains mois, car n’oubliez pas que nous sommes dans le monde de l’Argent, dans le monde de Mammon : c’est Mammon qui a le Pouvoir actuellement, et qui a même tout Pouvoir, et c’est donc lui qui seul peut le perdre.

Si le lien d’argent est rompu entre le Pyramidion et la base populaire, alors les consciences seront soudainement libérées, et malheureusement les instincts également, soit temporairement, soit plus longuement en fonction de l’un ou l’autre des 2 scénarios finaux.

Si le travail de conscientisation opéré depuis l’an 2000 par les Chercheurs de Vérité et les personnes de bonne volonté a été insuffisant, alors les instincts prévaudront sur les consciences, et une période très sombre s’ouvrira, dans un éternel recommencement.

Sinon, si le travail de conscientisation a été suffisant pour élever les esprits à des solutions pacifiques et efficaces telles que le Frexit et le RIC, alors c’est une période de prospérité et de spiritualité inégalée sans doute dans l’Histoire de l’Humanité qui s’ouvrira.

Tribulations

Tel est l’enjeu des 3 années à venir, et tel peut être résumé l’épisode des Gilets Jaunes, qui a sidéré le monde entier et qui devrait revenir en force après quelques moments d’apaisement, sous une forme ou sous une autre.

France Frexit continuera aussi longtemps que possible sa mission de réinformation du peuple pour le Frexit et pour le RIC, malgré la censure totalitaire qui devrait frapper internet dans les tous prochains mois, et si nous avons migré l’an dernier sur cette thématique du Frexit après avoir popularisé plusieurs thématiques désormais très populaires depuis 12 ans, c’est justement pour nous protéger de toute censure !

Le Frexit étant une thématique politique, bien qu’extrêmement subversif car il mettrait un terme au projet de Nouvel ordre Mondial, il ne saurait être censuré frontalement, au risque pour le Système de se déconsidérer politiquement.

Le 17 Novembre 2018, l’augmentation soudaine des prix de l’énergie a lancé les premiers mouvements de révolte : les prochains crashs économiques qui se profilent dans les mois à venir feront le reste, plus sûrement que n’importe quel discours.

“Stay Aware”, restez informés et conscients, comme dirait l’ami Jean-Claude ! Et ne vous découragez pas, car tout pourra basculer dans un sens comme dans l’autre, la Providence ayant aussi son mot à dire.

Nous sommes entrés dans les toutes premières tribulations : le pyramidion le sait, et le peuple à la base de la pyramide ne va pas tarder à s’en rendre compte.

Partager cet article
  • 7
    Partages

4 pensées sur “C’est la crise économique qui fera basculer le peuple, et rien d’autre !

  • 19 février 2019 à 21 h 36 min
    Permalink

    Ouai… les temps vont etre difficiles 🙁

    Pouvez vous nous faire un petit rappel sur votre hypothèse du printemps 2022 svp? (Pour les anciens qui vous suivent comme pour les nouveaux venus)

    Répondre
  • 20 février 2019 à 9 h 05 min
    Permalink

    Pour faire court : le Printemps 2022 est une date importante de notre point-de-vue compte tenu de l’évolution des consciences et aussi et surtout de l’évolution de la crise économique qui se profile à grands pas :

    Elle devrait marquer le vrai réveil des Consciences du peuple, qui enfin va comprendre en profondeur (et non pas seulement en surface comme actuellement) que le Système ne fonctionne pas pour lui, mais se sert de lui, voire agit contre lui.

    Forcément, une telle prise de conscience, bénéfique en soi, et même si elle ne touchera d’une forte minorité agissante, n’ira pas sans poser des problèmes plus ou moins graves.

    Cette forte minorité agissante (environ 3 à 4/10e) devrait prendre les choses en main et s’opposer à une petite minorité pro-Système (2/10e), le reste du peuple (4 à 5/10e) suivant alors le mouvement, dans une attitude moutonnière.

    Evidemment, tout doit être fait pour que la transition qui pourrait débuter en 2022 se fasse dans l’ordre et le respect, par les outils politiques que sont notamment le RIC et le Frexit, mais le Système tentera d’envenimer la situation et de placer des pions intermédiaires pour leur faire faire le sale boulot.

    Seul le niveau de conscience de la forte minorité agissante, aidé par la Providence, devrait pouvoir éviter une situation trop tendue…

    Ce sont bien évidemment des lignes de forces principales et des ordres d’idée, car rien n’est écrit à l’avance et tout peut encore changer d’ici là. Ou être ajourné.

    Répondre
  • 20 février 2019 à 11 h 57 min
    Permalink

    A Frex. Mouvement pour la Vérité signifie par essence que l’on doit avoir le courage de dire la Vérité, la VRAIE, même si elle dérange.
    Tu dis “…une telle prise de conscience, bénéfique en soi, et même si elle ne touchera q’une forte minorité agissante, n’ira pas sans poser des problèmes plus ou moins graves”.
    Quoi qu’il puisse arriver maintenant, ils ne vont pas être “+ ou – graves”, ils vont être EXTRËMEMENT GRAVES. Je m’explique :
    – constitution française, article 3 :” … La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants ET par la voie du référendum.”
    La loi suprême de la république nous impose que le référendum permet au peuple de VOTER la loi. Voter n’est pas élire, c’est décider, exercer la souveraineté. C’est d’ailleurs le seul cas ou le peuple VOTE. Tous les autres cas consistant à demander à d’autres de VOTER à notre place (->E.Chouard). Ce vote est donc sacré.
    Les ploutocrates ont décidé le 8 février 2008 de valider le traité de Lisbonne et ainsi de bafouer le VOTE du référendum du 25 avril 2005 (55% NON) sur le projet de constitution européenne = fin de la démocratie en France.
    Début de la dictature : ce coup d’état commis par ruse à permis à des criminels de voler le pouvoir au peuple. La Vérité est que cette bande de mafieux auraient dû, au titre de la constitution, être arrêtés, jugés et emprisonnés pour haute trahison. Mais qui aurait dû faire cela : obligatoirement un des pouvoirs de force (police, gendarmerie, armée, services…). Force est de constater que personne ne l’a fait et que le crime perdure depuis. Cela signifie qu’il n’existe pas dans ce pays de force capable de protéger et faire appliquer la constitution et surtout, que tous ces criminels et leurs complices sont depuis illégalement aux commandes de l’état puisqu’ils auraient dû être neutralisés. Tous leurs actes et décisions sont donc illégales (à commencer par l’adhésion à l’UE). Pire, en ne faisant pas leur devoir républicain, ces forces ont trahi le peuple et sont devenues des mercenaires au service de ces criminels. On le voit bien dans la violence de la répression des gilets jaunes.
    Conclusion, si nous sommes effectivement dans une dictature aux mains de criminels mafieux et qu’il n’existe aucune force d’état capable de protéger la constitution, il ne faut pas espérer une seule seconde que ces factieux vont changer leur projet et laisser la place gentiment à quelque “mouvement” du peuple que ce soit.
    Qui peut raisonnablement prétendre “qu’un niveau de prise de conscience (meilleur)” donnera au peuple les moyens d’arrêter ces criminels, de les juger, de les punir ? … soit le peuple dispose de la force nécessaire pour faire respecter la constitution, soit il n’en dispose pas… je te laisse répondre toi même à la question.
    Pour le moment, il me semble illusoire de laisser croire qu’il puisse même en disposer un jour…
    2ème conclusion :
    – soit mon raisonnement est faux et on considère que le coup d’état du 08/02/08 est “capillotracté mais valide”, “acceptable” et la détention du pouvoir par ces élites “légitime”, en bref, que le texte et l’esprit de la constitution est “interprétable” suivant les intérêts du moment.
    – soit il est juste et il faut reposer le problème en conséquence :
    – dénoncer le coup d’état du 08/02/2008, l’illégitimité du pouvoir exercé depuis, annuler toutes les décisions prises contraires à l’intérêt du peuple et de la nation, demander aux force de l’ordre d’arrêter les coupables et prendre toutes les dispositions et prendre toutes les mesures à la conduite de l’état garantissant les respect de la constitution.
    Alors, qu’est ce qu’on dit ?

    Répondre
    • 20 février 2019 à 13 h 31 min
      Permalink

      Oui, le débat s’ouvre et les pistes seront multiples pour reprendre le contrôle…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.