Laurent Alexandre qualifie les Gilets Jaunes d’êtres inutiles

Le transhumaniste et créateur de Doctissimo Laurent Alexandre, un soutien revendiqué à Macron et convive au Dîner du Siècle (information non confirmée), compare les Gilets Jaunes à des êtres inutiles et substituables, face aux élites qu’il compare à des Dieux.

Laurent Alexandre, démonstration de mépris de classe

DÉMONSTRATION DE MÉPRIS DE CLASSE À DESTINATION DES GRANDES ÉCOLESQUAND LES ÉLITES AFFIRMENT QUE "LES GILETS JAUNES SONT DES ÊTRES SUBSTITUABLES"Une lectrice de Grozeille a fait l’heureuse rencontre de Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, transhumaniste convaincu, chroniqueur dans Le Monde, L'Express et influent soutien politique du gouvernement depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Lors d’une conférence destinée aux étudiants VIP de Polytechnique, ce dernier affirme carrément que LES GILETS JAUNES, qu’il appelle « LES INUTILES », sont des êtres intellectuellement inférieurs, incapables de comprendre les enjeux du monde actuel tandis qu’heureusement, les élèves des grandes écoles, « LES DIEUX », sont là pour diriger les masses et les guider vers la raison.Le type est manifestement taré. Cela est d’autant plus inquiétant qu’il dispose d’une influence certaine dans les sphères politique, éducative et médiatique… Malheureusement, ce n'est pas un cas isolé. De tels discours reflètent la déconnexion totale des « élites », leur mépris de classe et leur paternalisme maladifs. On se doute bien que Macron souscrirait presque…Suivez nous : GrozeilleVersion diffusable hors réseau social : https://grozeille.co/gilets-jaunes-sont-substituables…/

Publiée par Grozeille sur Dimanche 10 février 2019

Laurent Alexandre est très écouté par les élites euro-mondialistes et intervient régulièrement dans les grandes écoles pour former les élites de demain.

Laurent Alexandre, dans un discours ambigü, concède toutefois que le “Gap” intellectuel qu’il croit percevoir entre les inutiles Gilets Jaunes et les Dieux élites est un cauchemar politique, et s’annonce très difficile à gérer.

S’interrogeant sur la possibilité de greffer aux “inutiles” un cerveau (cyborgs), Alexandre estime que la priorité est d’éviter de multiplier les gilets jaunes…

Si un tel discours empli de commisération peut recevoir un certain succès chez les bobos, il n’est pas certain qu’il soit accueilli avec des fleurs chez les gilets jaunes et leurs nombreux soutiens…

EDIT du 14/02 :

Laurent Alexandre, face à l’émoi de ses propos soulevés sur le net, assure que la vidéo est un montage qui reflète le contraire de sa pensée, et qu’il a publiquement défendu les Gilets Jaunes.

Voici donc sa réponse publiée sur Twitter et que nous relayons bien volontiers en guise de Droit de Réponse :

Si Laurent Alexandre défend réellement les gilets Jaunes (il évoque une crise populiste, ce qui est un étrange soutien) c’est tant mieux, car bien rares sont les personnalités publiques qui les défendent…

Beaucoup de personnalités nourries au Système prétendent par ailleurs les défendre tout en leur crachant dessus.

Et pour que chacun et chacune puisse se forger une opinion, nous avons pu retrouver une vidéo intégrale de l’intervention du médecin énarque, scientiste et transhumaniste :

Partager cet article
  • 61
    Partages

17 pensées sur “Laurent Alexandre qualifie les Gilets Jaunes d’êtres inutiles

  • 12 février 2019 à 14 h 13 min
    Permalink

    Dingue d’entendre un truc pareil.
    Les élites de prennent même plus la peine de mettre des gants et de cacher leur mépris.

    Répondre
  • 12 février 2019 à 14 h 39 min
    Permalink

    Ce type est fou s’il croit que c’est un problème de cerveau déficient qui fait la différence entre les zélites sorties des grandes écoles et les gueux sans diplôme.

    Le cerveau déficient c’est lui et il ne s’en rend même pas compte l’imbécile.

    Est-ce que sa femme de ménage, le cuisinier, le coiffeur, l’infirmier, la nounou de ses enfants, le garde malade de son vieux père …ces inutiles vont continuer à le servir ?

    Répondre
  • 12 février 2019 à 14 h 47 min
    Permalink

    Ce type doit être l’aboutissement de la consanguinité chez les zélites.

    Répondre
  • 12 février 2019 à 16 h 42 min
    Permalink

    Ce type est fou, il croit que tous les Gj sont des cons, et que c’est pour ça qu’ils sont pauvres… Il est incapable de voir qu’il y a des Gj qui s’en sortent très bien financièrement. Il y a des gens extrêmement intelligents et intellectuels qui vomissent ce monde de Mammon, de pillage, de puissance et de domination, le monde dont ce type rêve. Il ne peut imaginer que des gens ne veuillent pas être des “winners” selon son modèle indigent. Ce type est très limité voire c*n, c*n, c*n.

    Répondre
    • 12 février 2019 à 16 h 46 min
      Permalink

      Ou alors, il fait semblant de le croire, car évidemment, sa vision du monde sert ses intérêts !

      Répondre
      • 12 février 2019 à 17 h 04 min
        Permalink

        Alors, il est en train de prendre son auditoire de soi-disant dieux pour des cons.

        Répondre
        • 13 février 2019 à 9 h 38 min
          Permalink

          Je me demande comment a réagi son auditoire (étudiants VIP de Polytechnique).

          Répondre
          • 13 février 2019 à 22 h 27 min
            Permalink

            Plutôt bien je pense, ils sont en général formatés depuis l’enfance.

  • 12 février 2019 à 21 h 11 min
    Permalink

    Ils vivent dans leurs illusions. Comme l’a dit Dieudonné, séparons-nous, vivons chacun de notre côté. Et tout ira bien! Ce bon monsieur sera le premier à supplier les gilets jaunes de lui donner à manger lorsque les magasins seront vides!
    Ce monsieur est un pa***e, sans hôte il n’est qu’une la**e.

    Répondre
  • 13 février 2019 à 9 h 36 min
    Permalink

    Cet imbécile a l’air de croire que si les 7 milliards de terriens étaient normaliens, les problèmes de la planète seraient résolus…. Quand il était petit il croyait que les macaroni poussaient sur des épis, maintenant il croit qu’ils poussent dans son smartphone. Si la planète va si mal aujourd’hui, c’est bien à cause de l’idéologie de ces zélites qui ont montré ainsi leur incompétence et leur nocivité à diriger, et elles veulent maintenir le cap.

    Répondre
  • Ping :Le créateur de Doctissimo compare les Gilets Jaunes à des êtres inutiles et remplaçables face aux élites qu’il compare à des dieux | Le Blog de la Résistance

  • Ping :Le créateur de Doctissimo compare les Gilets Jaunes à des êtres inutiles et remplaçables face aux élites qu’il compare à des dieux | Le Blog de la Résistance – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  • 18 mars 2019 à 14 h 29 min
    Permalink

    “… Bêtes pour avoir été intelligents trop tôt. Toi, ne te hâte pas vers l’adaptation.
    Toujours garde en réserve de l’inadaptation.”

    Les hommes, tu ne les as jamais pénétrés. Tu ne les as pas non plus véritablement observés, ni non plus aimés ou détestés à fond. Tu les as feuilletés. Accepte donc que, par eux semblablement feuilleté, toi aussi tu ne sois que feuillets, quelques feuillets.

    Il faut un obstacle nouveau pour un savoir nouveau. Veille périodiquement à susciter des obstacles, obstacles pour lesquels tu vas devoir trouver une parade… et une nouvelle intelligence.

    Souviens-toi.
    Celui qui acquiert, chaque fois qu’il acquiert, perd.”

    Henri Michaux,
    Poteaux d’Angle

    Répondre
  • 20 mars 2019 à 9 h 27 min
    Permalink

    LES VOYAGEURS ET LE PLATANE (Ésope)

    En été, vers l’heure de midi, deux voyageurs, fatigués par l’ardeur du soleil, ayant aperçu un platane, se réfugièrent sous ses branches et, s’étendant à son ombre, se reposèrent. Or, ayant levé les yeux vers le platane, ils se dirent l’un à l’autre : « Voilà un arbre qui est stérile et inutile à l’homme. » Le platane prenant la parole : « Ingrats, dit-il, au moment même où vous jouissez de ma bienfaisance, vous me traitez d’inutile et de stérile. »

    Il en est ainsi chez les hommes : certains sont si malchanceux que, même en obligeant leurs voisins, ils ne peuvent faire croire à leur bienfaisance.

    Répondre
  • 20 mars 2019 à 9 h 39 min
    Permalink

    Les Voyageurs et le Plane

    Sous un plane en été deux voyageurs bien las,
    A qui pour leur repos la place semblait bonne,
    Trouvaient l’arbre stérile ; et l’arbre dit : ingrats,
    Ne comptez-vous pour rien l’ombre que je vous donne ?

    Vers le milieu d’un des plus chauds jours de la canicule, deux voyageurs prenaient le frais à l’ombre d’un plane. Ils s’y étaient retirés pour se mettre à l’abri du soleil. Comme ils en considéraient les branches sans y apercevoir de fruit ; voilà, se disaient-ils l’un à l’autre, un méchant arbre ; s’il m’appartenait, puisqu’il n’est bon a rien, je le ferais abattre, et jeter au feu tout présentement. Ingrat, leur dit l’arbre, n’est-ce donc rien que cette ombre que mon feuillage produit, et qui vous garantit si à propos des rayons que vous fuyez ?

    Des chefs d’œuvres du ciel, critiques insensés,
    Ceci s’adresse à vous. L’insecte et le reptile
    Servent plus que vous ne pensez.
    Le ciron, ici-bas, n’est pas même inutile.
    De leurs propriétés nul n’aperçoit l’effet :
    D’accord ; mais dieu sait bien l’usage qu’il en fait.

    Répondre
  • 20 mars 2019 à 9 h 41 min
    Permalink

    « Un jour, les arbres décident de choisir un roi.
    Ils disent à l’olivier :
    ” Sois notre roi !
    – Sûrement pas ! Tout le monde aime mes olives et mon huile. Vais-je les laisser pour m’agiter au-dessus des autres arbres ? Non “.
    Puis ils demandent au figuier :
    ” Viens donc, toi. Sois notre roi !
    – Sûrement pas ! Est-ce que je vais laisser mes belles figues et mes fruits sucrés pour aller me balancer au-dessus des autres arbres ? Non “.
    Les arbres disent à la vigne :
    ” Toi, sois notre reine !
    – Sûrement pas ! Mes raisins et mon vin réjouissent les dieux et les hommes. Faudra-t-il que j’y renonce pour aller m’agiter au-dessus des arbres ? Non “.
    Alors, les arbres présentent leur requête au buisson d’épines. Il leur répond :
    ” Si vraiment vous voulez m’oindre pour régner sur vous, venez vous mettre sous mon ombre. Sinon, un feu sortira du buisson d’épines et vous brûlera tous ! ” » (Le Livre des Juges, VIIe-Ve siècle av. J.-C.).

    Répondre
  • 24 mars 2019 à 8 h 59 min
    Permalink

    “Je reconnais à chaque personne la même capacité de souveraineté de gouvernance, qu’à moi-même. Je traite les gens non pas en fonction de leur rang, de leur richesse, de leur gloire, de leur utilité pour moi, mais de la mesure avec laquelle leur « moi » et leur âme sont développés, et de leur comportement dans la société.”

    Alexandre Zinoviev
    http://lesakerfrancophone.fr/confession-dun-renegat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *