Des citoyens sauvent une station de ski en Savoie

Source : Yahou Actualités

Savoie : ils sauvent leur station de ski

Fermé depuis novembre, un site savoyard familial accueillera des skieurs à partir de ce samedi grâce à l’action de bénévoles.

Samedi sera un grand jour pour une soixantaine de bénévoles du village d’Entremont-le-Vieux (Savoie), au cœur du massif de la Chartreuse. Leur petite station de ski du Granier (quatre téléskis et trois pistes), menacée de fermeture, pourra redémarrer grâce à leur mobilisation mais aussi à l’élan de générosité de nombreux donateurs. En novembre dernier, la communauté de communes qui gère la station avait décidé brutalement de ne plus financer son fonctionnement.

« On ne pouvait pas imaginer voir la station disparaître. Des générations d’enfants de la région ont appris à skier ici. Avec 62 bénévoles, on a donc créé une association, les Skieurs du Granier, pour pouvoir reprendre la station et la faire fonctionner au quotidien. On a lancé un appel aux dons pour financer le projet. Ce qui nous a permis de recueillir 12 000 €. Et, ce samedi, on pourra faire repartir les quatre téléskis. Moi, je vais occuper le poste de perchman », annonce fièrement Olivier Rey, président de l’association de bénévoles. (…)

Lire la suite et la fin de cet article sur Yahou Actualités.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

L’avenir appartient aux citoyennes et aux citoyens qui se mobilisent personnellement, directement et souvent bénévolement pour sauver leur modèle de vie qui leur est cher.

Il est urgent de quitter le modèle représentatif et de se diriger vers le #RIC et la démocratie directe.

Cette histoire vraie se déroule dans un petit village de la Chartreuse en Savoie et démontre qu’un petit groupe de bénévoles motivés, astucieux et compétents, peut renverser la fatalité du destin .

Cette aventure humaine illustre à merveille cette nécessité urgente d’une implication personnelle de chacun et chacune dans la vie publique, loin des modèles consuméristes des politiques représentatives, en pleine faillite.

Cagnotte en ligne, bénévolat, union des compétences, tarifs raisonnables… Tout laisse à penser que cette mobilisation citoyenne sera gagnante et pérenne.

Appliquée à la France après le Frexit, cette recette d’une implication directe des citoyens par le RIC permettra de reprendre en main notre avenir et celui de nos enfants et de nos petits-enfants.

Décider de notre avenir nous-même, battre monnaie, organiser la vie collective… telle sera la nouvelle loi lorsque les Français se seront enfin réveillés de décennies, voire de siècles d’une douce mais mortifère léthargie, savamment orchestrée par les puissances de l’ombre, qui en ont tiré de substantiels bénéfices.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *