Aix la Chapelle, la propagande éhontée du service public – par François Asselineau

Pierre Haski, journaliste et salarié du service public, se permet des omissions coupables concernant le traité d’Aix la Chapelle. François Asselineau pointe les approximations et propos erronés diffusés sur France Inter le 21 janvier 2019.

L’UPR rapelle également les devoirs des journalistes sur le traitement de l’information et dénonce sa privation totale de visibilité sur les radios et chaines de télévision du service public.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

Le chantre du Frexit François Asselineau met nommément en cause le cofondateur du mémorable pure player feu Rue89 et annonce également qu’il va désormais confronter les grands médias alignés qui le censurent systématiquement, afin de tente de briser le plafond de verre sous lequel son mouvement est maintenu par le Système.

Il compte pour cela faire appel aux internautes et aux Français et leur demande de se tenir prêts pour le moment où il lancera le signal.

Fort de sa popularité grandissante sur internet et à l’approche des élections européennes, il compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour briser la censure et faire connaître le Frexit au plus grand nombre possible des Françaises et des Français.

Partager cet article
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.