Brexit : Les députés britanniques rejettent l’accord de Bruxelles !

Comme on pouvait s’en douter, les députés britanniques ont massivement rejeté l’accord signé par la Première Ministre May avec Bruxelles, un véritable attrape-gogos selon l’ensemble des observateurs indépendants.

Contrairement aux racontars des grands médias alignés, notamment en zone France, cette décision ne signe en rien la fin du Brexit, tout au contraire, elle le renforce, puisque l’accord que la Première Ministre, elle-même personnellement favorable à l’appartenance à l’UE, avait tenté de faire avaliser par le parlement britannique, n’était en réalité qu’une sortie en trompe l’oeil de l’UE.

Alors que la date de sortie est fixée au 29 mars 2019 à minuit, le camp pro-UE de la “gôche” britannique pourrait à son tour entrer dans la danse pour tenter de censurer le gouvernement de Theresa May et ainsi prendre le relais pour à son tour essayer d’amadouer les brexiteurs, ou plutôt de les entourlouper.

Le plan vise dans un premier mouvement à faire passer un vote de défiance contre May pour la renverser et surtout pour retarder de quelques temps l’avènement du Brexit, le temps que le Parlement organise des élections anticipées pour mettre en place un nouveau gouvernement.

Mais il y a peu de chances que les parlementaires britanniques conservateurs se laissent tenter par cette aventure.

Si tout laisse à penser qu’un Brexit dur sera le seul garant d’une sortie réelle du Royaume-Uni de l’UE, comme le peuple souverain britannique l’avait exigée, les forces européistes de droite comme de gauche feront tout pour cocufier le vote du peuple anglais : alors que May n’a que 3 jours pour proposer un plan alternatif, les forces européistes lui demandent d’abandonner purement et simplement le Brexit, d’autres d’en retarder l’échéance, malgré les contraintes de calendrier liées aux élections européennes.

Si le Brexit n’est pas proclamé le 29 Mars comme il aurait du l’être initialement, il devrait en tout cas l’être d’ici la rentrée prochaine, sauf à provoquer de profondes perturbations dans la société britannique.

“Non, c’est Non”, rapellent en anglais les Brexiteurs, qui gardent à portée de main leurs gilets jaunes, au cas où les élites voudraient les ignorer et les entourlouper…

Les cartouches du camp européiste s’épuisent, et le vote massif, historique en terme d’ampleur, de la chambre des communes contre le Plan bidon de May rappellent que le peuple et ses représentants directs ne sont pas dupes.

Depuis de nombreux mois, May a joué la montre avec son plan merdique, mais tous ces procédés dilatoires auront une fin, une fin qui n’a jamais été aussi proche.

Partager cet article
  • 5
    Partages

Une pensée sur “Brexit : Les députés britanniques rejettent l’accord de Bruxelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *