Chine, presse anglaise, conspis et face cachée de la lune

Celles et ceux qui nous suivent de longue date savent que nous avons une approche très prudente sur l’actualité, et tout particulièrement sur l’actualité de la conquête spatiale, et que nous tenons à présenter les divers points-de-vue sur les événements médiatiques importants.

Alors que l’Occident est incapable de retourner sur la lune 50 ans après les premiers pas supposés de l’Homme sur la lune, il semble que la narration mondiale fasse désormais la part belle à la Chine, le pays du Milieu quin comme la Russie son grand frère communiste, avait fait son étrange “Révolution” au Siècle dernier, et ne s’est en jamais départie depuis…

En effet, la Chine post-maoiste a officiellement déposé au tout début Janvier 2019 un robot sur la face cachée de la lune, un véritable exploit qui avait été tenu secret jusqu’à la dernière minute, une nouvelle de conception de la “démocratie spatiale” opérée par le géant démographique et économique qui semble prendre désormais le relais de la Nasa, bien davantage que Space X et son fantasque PDG “sous influence” ou que Poutine et ses étranges taxis vers l’ISS.

Mais si toute la communauté scientifique des pays révolutionnés d’Occident et d’Orient ont applaudi des 2 mains à cette annonce, certains “complotistes” ont remarqué certaines bizarreries et des incohérences dans cet ordonnancement bien minuté.

En effet, entre autres incongruités, une corde blanche* s’est retrouvée photographiée en gros plan à côté du Rover chinois, interpelle le grand magazine britannique Express.co.uk, se demandant ou feignant de se demander comment elle est apparue là…

“Une ligne d’accessoires de scène ayant permis de placer le rover sur la photo”, avanceraient les conspirationnistes par l’intermédiaire de l’Espress, qui relate cette information* dans un article-choc, qui auraient également également remarqué l’absence “surprenante” selon le magazine aligné de roches lunaires sur les clichés…

Illustration – Mission spatiale chinoise sur la face cachée de la lune…

Alors, transmission de témoin des révolutionnaires occidentaux à leurs homologues révolutionnaires orientaux ?

Ou malencontreuse coïncidence ?

Déjà par le passé, et bien que l’Express n’en ait pas parlé, d”étranges bulles d’air lors de précédents exploits spatiaux chinois avaient mis le doute aux théoriciens du complot, qui estiment que les oppositions entre les grands pays du monde ayant tous connus, dans les siècles récents, des “révolutions” dans l’organisation de leurs Pouvoirs respectifs, sont factices, tout comme la compétition de la conquête spatiale, permettant d’orchestrer de fausses concurrences et de fausses oppositions dans les opinions publiques tenues dans le mensonge…

Selon ces conspis, l’objectif serait de créer des opposants-leurres au Système qui depuis les grandes révolutions du millénaire dernier tiendraient les ficelles, en flattant les sentiments nationalistes des populations et en développant une narration d’antagonismes factices, avec pour objectif de maintenir une opposition parfaitement contrôlée, politiquement et géopolitiquement.

Alors info ou intox ?

Plusieurs grands médias et principalement le grand magazine Express.co.uk, , (version britannique) ont interpellé leurs lecteurs en leur présentant cette nouvelle “théorie du complot”. Notez que l’Express UK publie régulièrement des indices foireux censés confirmer ou infirmer des théories ou pseudo-théories du complot, mais évite en général de relayer les indices les plus probants, mais comme toujours à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

EDIT du 16/09 : Une vidéo postée par un intervenant en commentaires, que nous remercions, remet en cause la version exposée par l’Express (Royaume-Uni), concernant la réalité de la “corde blanche” ou “ligne d’accessoire”, qui ne serait qu’un simple reflet (de la lumière cosmique ?)… Voici cette vidéo et comme toujours à chacun et chacune de se poser sa propre opinion :

Dès le départ, nous avons voulu proposer dans cet article un second élément d’interrogation plus costaud, à savoir les bulles d’air prétendument observées lors de la première sortie spatiale des astronautes chinois, un élément que l’Express n’a pas relayé, mais que nous soumettons à votre débunking (à poster en commentaires).

Partager cet article
  • 1
    Partage

7 pensées sur “Chine, presse anglaise, conspis et face cachée de la lune

  • 15 janvier 2019 à 21 h 24 min
    Permalink

    Pour faire croire qu’il y a d’autres modèles de société meilleurs

    Répondre
  • 15 janvier 2019 à 21 h 32 min
    Permalink

    La qualité de fabrication des scaphandres chinois des spationautes est à revoir.

    Répondre
  • 16 janvier 2019 à 19 h 04 min
    Permalink

    LOL.

    Ça me rappelle Tintin, le trésor de rackam le rouge!

    Répondre
  • 16 janvier 2019 à 19 h 10 min
    Permalink

    “une corde blanche s’est retrouvée photographiée en gros plan à côté du Rover ….”
    bon, il va falloir arrêter de colporter n’importe quoi. Ceci décrédibilisant ce que vous dénoncez habituellement
    La réponse à ce phénomène se trouve dans cette vidéo officielle:
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=1ZmYX5nVwLc

    Répondre
    • 16 janvier 2019 à 20 h 06 min
      Permalink

      Merci pour la vidéo, notez que nous ne faisions que relayer un article de l’Express, un média tout ce qu’il y a d’officiel!

      Mais nous allons éditer l’article avec votre information, bien évidemment !

      Pourquoi le magazine très officiel l’Express relaie-t’il des Théories du Complots ?

      Nous avons pu vérifier par la passé que l’Express adorait relayer les éléments de preuve les moins probants sur les théories du complot mais censure en général les éléments les plus probants…

      Certains estiment que le but du média officiel est de décrédibiliser les conspirationnistes en se focalisant sur les éléments de preuve les plus légers…

      C’est la raison pour laquelle nous avions ajouté sur l’article un second élément, beaucoup plus difficile à contrer, concernant le programme spatial chinois (bulles d’air), que l’Express s’était bien gardée de relayer !

      Alors à vos claviers pour débunker le second élément de preuve, bien évidemment, nous le relaierons et éditerons l’article si vous avez des éléments de débunking intéressants à nous proposer.

      Répondre
  • 16 janvier 2019 à 19 h 14 min
    Permalink

    Et puis ce ciel totalement noir, jamais la moindre étoile sur aucune photo, avec une ligne d’horizon digne d’un stagiaire débutant sous photoshop… on dirait les photos de la nasa (not a space gency!) des missions apollo.
    Ah oui les photos sont prises de jour bien sûr… On pari qu’aucune ne sera jamais prise la nuit, à l’aube ou au crépuscule ? On pourrait alors voir à quoi ressemble la voûte étoilée depuis l’autre côté de la Lune. C’est vrai quand on part explorer l’espace cela n’a aucun intérêt, c’est tellement évident…
    Oui, encore une grosse blague sans aucun doute.

    Répondre
  • 16 janvier 2019 à 20 h 43 min
    Permalink

    A noter que l’article a été édité et légèrement reformulé pour bien faire comprendre les différents niveaux de prétendues preuves et de questionnements sur le programme spatial chinois et sur le rôle possiblement joué par l’Express dans ses “vraies-fausses révélations” choc !

    Notre objectif n’est pas de servir une vérité vérifiée, mais de susciter des interrogations en fonction d’éléments plus ou moins troublants, ou prétendus tels par des médias du Système…

    Il faut bien noter que cet article a été tiré en grande partie du site de l’Express.co.uk ‘en tout cas pour le premier élément d’interrogation (le plus léger), un grand média du Sytème qui est classé entre 700e et 800èùe site web le plus consulté au monde, ce qui en fait l’un des médias les plus importants au Royaume-Uni et dans la monde entier !

    https://www.alexa.com/siteinfo/express.co.uk

    Pour info et pour bien comprendre l’importance du média aligné l’Express dans la presse britannique et mondiale, ce classement mondial de l’Express est égal et souvent supérieur à celui d’un média français aussi puissant que Le Monde ou Le Figaro par exemple…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.