Violences : Les dérives du régime Macron en affiches !

Ces affiches terribles sont placardées un peu partout en zone France et sur les réseaux sociaux pour rappeler les dérives policières (et judiciaires) du régime Macron. Ainsi que le silence et la censure de ces dérives par la presse alignée !

Au lieu de souligner les dérives et les violences inacceptables du régime euro-totalitaire instauré en zone France avec leur complicité active, voire agressive, les médias du Pyramidion euro-atlantiste ainsi que le microcosme politicien euro-extrémiste et euro-alternatif se focalisent sur la grande farce médiatico-politicarde du pseudo Grand Débat, un scandale propagandiste de taille XXL, visant à entourlouper une fois de plus les gogos électeurs dans la perspective des élections européennes à venir.

Non violence absolue et détermination absolue, frexit et ric, telles sont les solutions à cette crise des Gilets Jaunes, sans précédent en France depuis la seconde guerre mondiale.

Partager cet article

5 pensées sur “Violences : Les dérives du régime Macron en affiches !

  • 14 janvier 2019 à 10 h 26 min
    Permalink

    Cette violence et ces dérives policières rappellent l’effrayante expérience de Milgram.
    On peut faire faire à un être humain tout à fait équilibré et normal les pires atrocités.

    Tant que nos forces de l’ordre se soumettront aveuglément et sans broncher à l’autorité, en jugeant leur hiérarchie et toute cette clique politique parfaitement légitime, nous aurons le droit encore à des yeux crevés et toutes sortes de violences policières inacceptables sur des gens qui ne méritent pas ce traitement indigne.

    Quelle triste époque…

    Répondre
    • 14 janvier 2019 à 11 h 56 min
      Permalink

      Et les sous-sous récoltés dans l’affaire ne vont pas aider (les FDO police ont été augmentées sur leur paie de manière très notable par le régime, tout comme les généraux et divers hauts gradés de l’armée)..

      Répondre
      • 14 janvier 2019 à 12 h 25 min
        Permalink

        Normal, c’est une priorité pour tout système qui veut perdurer de prendre soin de son bras armé.

        Répondre
  • 15 janvier 2019 à 16 h 49 min
    Permalink

    En visite à Gasny dans l’Eure Macron nous en sort encore de belles.
    Ce type est incroyable lol

    Le président a ensuite participé à un conseil municipal, comme confirmé par l’Élysée au Figaro. À cette occasion, le chef de l’État aurait déclaré à propos des plus démunis : “Une partie du traitement de la pauvreté est dans la personne en situation de pauvreté, en les considérant, en les responsabilisant, en les aidant à s’en sortir. Ils sont tous acteurs. Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser, car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent”, aurait-il déclaré hors caméra et micro, rapporte Le Figaro.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *