Forte mobilisation, boxeurs, Fenwick, les temps forts de l’Acte VIII

Contrairement à la propagande des médias subventionnés qui racontaient la veille que l’insurrection s’essoufflait et même agonisait, les Gilets Jaunes ont proposé au monde entier une nouvelle démonstration de force, tant en nombre de personnes mobilisées (entre 50 000 et 300 000 selon l’origine des sources) qu’en terme de symboliques.

Il faut en premier lieu noter que le mouvement reste extrêmement mobilisé dans l’ensemble de la France, malgré les violences policières inacceptables et qui devront être sanctionnées si l’on veut un apaisement, comme toutes les violences des casseurs par ailleurs, malgré la répression judiciaire opérée par le régime euro-continentaliste instauré en zone France, malgré la propagande visant à casser le Mouvement.

La réalité, c’est que les Gilets Jaunes sont restés fortement mobilisés durant la trêve des confiseurs, et ont démontré leur capacité inégalée à s’inscrire dans la durée et à obliger le régime euro-extrémiste à montrer son vrai visage : un visage de loup ultra-européiste derrière une peau d’agneau prétendument centriste !

La journée avait débuté dans le calme dans l’ensemble du pays, malgré les provocations policières, et 99% des actions, allant des déambulations aux péages ouverts en passant par des dépôts de plaintes collectives en gendarmerie, déversant des flots considérables de manifestants dans un nombre considérables de villes de France et sur les ronds-points.

Mais ce qui a retenu l’attention des grands médias alignés, qui matraquent en boucle ces images violentes et déclenchent même des éditions spéciales compte tenu de la gravité de la situation, ce sont celles d’un boxeur professionnel gitan lourd léger, d’origine gitane, Christophe Dettinger, qui peut-être excédé par les violences policières, est descendu sur le ring et a boxé avec des gants et à main nue des CRS casqués (fort heureusement pour eux), allant jusqu’à étendre sa spécialité à la MMA (qui utilise aussi les coups de pieds) :

Evidemment France Frexit ne peut que condamner fermement et sa toutes formes de violences, qu’elle soit du fait des policiers ou des soutiens aux Gilets Jaunes : la violence ne sert que l’Ennemi, et n’amène rien de bon.

Derrière leur ordinateur, les commissaires de police, peu diserts lorsqu’il s’agit de condamner Benalla, lorsqu’il s’agit de condamner les casseurs de banlieues ou lorsqu’il s’agit de condamner les élites euro-extrémistes qui détruisent la France et sèment jour après jour le chaos, en ont profité pour interpeller le boxeur de CRS, qui avait agit à visage découvert :

Cette attitude revancharde n’est pas sans rappeler celle du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui la veille avait lui aussi
toisé les gilets jaunes du haut de sa position privilégiée…

C’est, de l’avis de l’ensemble des observateurs indépendants, ce qui a pu déclencher à son encontre une opération de représailles spectaculaire, durant laquelle plusieurs individus cagoulés et pour certains portant une gilet jaunes ont utilisé un engin de chantier présent dans la rue pour défoncer violemment la porte du Ministère en charge de la communication gouvernementale, obligeant la sécurité à exfiltrer le porte-parole du gouvernement en urgence !

Après l’attaque, le porte-parole du régime Macron a tenu une conférence de presse et a littéralement plagié Mélenchon, qui avait déclaré lors d’une perquisition “La République c’est Moi !”.

Là encore, nous ne pouvons que condamner ces violences, certes matérielles, mais qui auraient pu mal tourner si des personnes s’étaient trouvées présentes derrière la porte fermée..

Le Fenwick a également été utilisé pour casser plusieurs banques aux alentours…

Dès lors, les grands médias alignées avaient leurs titres pour dénoncer une fois de plus les gilets jaunes et leurs méthodes violentes, dès lors le régime Macron s’est à nouveau démené pour criminaliser le mouvement à 99,9% pacifique !

Mais au-delà des images fortes qui démontrent le chaos qui commence à s’emparer du pays sous le joug des élites euro-extrémistes qui détruisent la France à vitesse grand V et nécessitent un réveil immédiat de l’Ensemble des Français, tous ceux qui se rendent auteurs de violences physique déplacées, quel que soit leur camp, devront être sanctionnés !

Dès ce dimanche, partout en France, les gilets jaunes s’organisent sur les ronds-points, dans les villes et les campagnes, pour faire entendre leur colère et leurs revendications de RIC – et de plus en plus, de Frexit – et préparent déjà l’Acte IX de samedi prochain, qui s’annonce particulièrement suivi, puisque la trêve de Noël sera terminée et que tout le monde sera rentré de vacances !

Le réveil des consciences continue !!

Partager cet article
  • 1
    Partage

8 pensées sur “Forte mobilisation, boxeurs, Fenwick, les temps forts de l’Acte VIII

  • 6 janvier 2019 à 12 h 00 min
    Permalink

    Le boxer de CRS, identifié va prendre cher.
    Espérons que le policier qui passe ses nerfs à coups de poings sur la tête d’un jeune homme prendra tout aussi cher et sera suspendu de ses fonctions.

    Répondre
    • 6 janvier 2019 à 12 h 03 min
      Permalink

      Les 2 devront être condamnés et sanctionnés devant la justice.

      Répondre
  • 7 janvier 2019 à 1 h 27 min
    Permalink

    Ce boxeur seraît un gitan.

    S’ils se mettent du côté des gilets jaunes ça sera toujours ça de gagné.

    Répondre
    • 10 janvier 2019 à 12 h 09 min
      Permalink

      Un membre de la communauté gitane qui n’apprécie pas vraiment Macron.
      Le vocabulaire est brut mais ça a le mérite d’être clair.
      C’est drôle de voir l’impopularité croissante du chef de l’état.
      On n’a jamais vu ça sous la cinquième république.

      [Note Admin: Lien modéré, plusieurs vidéos ont été signalées par le Parquet pour appel à la violence. Par sécurité et pour éviter tous ennuis nous devons modérer ce lien, merci de votre compréhension pour cette auto-censure, car nous ne sommes plus en démocratie].

      Répondre
      • 10 janvier 2019 à 19 h 41 min
        Permalink

        Oui je m’en doutais un peu, vous avez bien fait, c’est normal de vous protéger.

        Le gitan qui a fait cette vidéo va sans doute avoir de gros problèmes vue les propos qu’il tient.

        Répondre
        • 11 janvier 2019 à 7 h 36 min
          Permalink

          Il y a au moins 4 vidéos de gitans qui circulent dans ce sens…

          Après attention : les gitans pourront aussi se plaindre d’une stigmatisation par le Pouvoir si la répression s’abat sur eux : rappelons-nous la seconde guerre mondial, le terrain est glissant pour le régime, et même très glissant !

          Répondre
  • 7 janvier 2019 à 9 h 31 min
    Permalink

    Rhooo ben mince alors…

    Le policier violent ,décoré de la légion d’honneur en plus, tout comme nos millionnaires en short qui jouent au ballon, serait donc un récidiviste.

    Ce commandant divisionnaire a fait une “manchette” à un major de police dans les locaux de la sûreté départementale à Toulon. Selon les informations du Parisien, le major avait eu l’arcade sourcilière et le nez fracturés.

    Didier Andrieux avait alors écopé d’un simple avertissement, une sanction jugée “très indulgente”, selon un policier toulonnais.

    Répondre
    • 7 janvier 2019 à 9 h 39 min
      Permalink

      Lol, les régimes euro-extrémistes en général et le régime MACRON en particulier adorent les serviteurs qui frappent fort !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *