Acte VI : Une nouvelle journée de forte mobilisation à Paris et en régions !

Contrairement aux chiffres farfelus et totalement hors sol qui circulent dans les grands médias alignés, la journée de l’Acte VI des Gilets Jaunes a été de nouveau très suivie partout en France.

Le régime Macron et ses médias subventionnés évoquent 38  000 manifestants partout en France, contre plus de 300 000 pour la Poloce en colerc.

 

Cette  journée avait commencé par une ruse des Gilets Jaunes à l’encontre du régime Macron, de la police et des journalistes alignés, qui avaient fermé le château de Versailles et investi les rues de la cité royale en sur-effectif, alors qu’aucun gilet jaune ne s’y est présenté, puisqu’il s’agissait d’un leurre opéré par les manifestants de mieux en mieux organisés.

C’est en effet devant le Sacré Coeur sur la butte Montmartre à Paris, lieu si fort en symboles, que les manifestants se sont réunis au final.

Certains d’entre eux ont été filmés en train d’entonner la célèbre chanson grivoise dite de “la quenelle” de l’humoriste Dieudonné à l’encontre du Président, déchaînant sur les réseaux sociaux les réactions outrées des cercles élitistes et des puissants milliardaires soutenant à bout de bras le régime euro-mondialiste instauré en zone France.

C’est alors une grande traversée de Paris qui a pris place, dans des déambulations sauvages mais sans les casseurs de vitrines masqués, qui a agité les rues devant des passants interloqués à 2 jours de Noël, filmée en direct live par les rares journalistes indépendants bien mieux informés que les journalistes des grands médias alignés qui se tenaient bêtement à Versailles (kol !), tel Rémy Buisine, l’excellent journaliste indépendant qui était suivi par plusieurs dizaines de milliers d’internautes en live dans les rues de Paris.

Rémi Buisine enregistrait déjà plus de 16 kms au compteur, avant que divers incidents ne soient enregistrés vers l’Opéra par exemple :

Et vers Notre Dame :

Ou encore vers les Champs Elysées notamment :

Des motards (ou voltigeurs) auraient également été pris à partie après avoir jeté de dangereuses grenades de désencerclement sur la foule, et un policier aurait même braqué des manifestants avec son arme de service avant de se raviser, signe de la tension qui demeure très forte à Paris comme partout ailleurs en France :

En Province, la journée a également connu une forte mobilisation des gilets jaunes, dans une ambiance souvent très tendue, malgré le début des vacances de Noël, signe que le mouvement ne s’essouffle pas et reste très actif.

Malheureusement, une 10ème personne a trouvé la mort à proximité d’une manifestation, cette fois près de Perpignan et du péage du Boulou, occupé par des centaines de manifestants.

D’importants cortèges ont été enregistrés à Nîmes, Bordeaux, Toulouse, Amiens, Caen, Grenoble, Lyon, Nantes et dans des milliers de villes et de villages de France.

Des frontières ont été bloquées et des opérations escargot ont été organisées vers les stations de sport d’hiver, ralentissant fortement la circulation. La responsable des Gilets Jaunes de la Savoie a d’ailleurs été interpellée, tout comme l’un des principaux leaders des gilets Jaunes, Eric Drouet, qui avait été à l’origine de la ruse de Versailles.

A noter aussi des journalistes  de France 3 qui ont été “dégagés” d’une manifestation à Montpellier : Vous effacez “Macron dégage”, alors on vous dégage, scandaient des manifestants, remontés après les manipulations d’images opérées par la chaîne de télévision du régime Macron.

Au final, l’acte VI a démontré que la population française restait particulièrement mobilisée sur tout le territoire, dans toutes les régions, et que la détermination restait intacte malgré la trêve des confiseurs.

Les manifestants sont d’ores et déjà donné rendez-vous pour un ActeVII entre Noël et le Nouvel An…

Le régime euro-atlantiste et ses riches soutiens n’en ont pas fini avec le peuple de France. 

Dès la rentrée, les Lycées et les Universités pourraient durcir le mouvement, les enseignants, exaspérés par leurs paies de plus en plus dérisoires (ils n’ont pas été revalorisés depuis de nombreuses années), s’apprêtant à se mobiliser à leur tour, de nombreuses AG étant programmées pour début Janvier dans de nombreuses régions de France !

D’ici là, des rumeurs d’attentats ou de descentes de casseurs masqués courent sur les réseaux sociaux concernant Noël et le Nouvel an sur les Champs Elysées, laissant craindre d’importants débordements d’ici la fin de cette année, voire des coups tordus à grande échelle…

La fin d’année s’annonce particulièrement tendue et agitée  à Paris et dans de nombreuses villes de France, contrairement à la narration officielle faisant accroire à un prétendu essoufflement du Mouvement insurrectionnel !

Malheureusement, la colère reste très présente, plus vive que jamais même.

Nous rappelons que seule la non-violence et la détermination sans faille, y compris sur la longue durée, avec les revendications primordiales du RIC et du Frexit permettront la Victoire du peuple face au régime de plus en plus répressif, qui montre progressivement son vrai visage aux yeux du monde.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *