Acte 5 : Forte mobilisation des Gilets Jaunes en Province

Contrairement à la narration officielle et aux chiffres de plus en plus farfelus diffusés auprès des média complices, le 5ème Acte des Gilets Jaunes a été marqué par une forte mobilisation en Province.

Les vagues d’arrestations préventives,  images de violences policières et de casseurs à Paris ont en effet dissuadé les organisateurs de se rendre en masse à Paris, où environ 8 à 10 000 gilets jaunes se sont répartis dans les rues de la Capitale, nassés par un déploiement policier extrême, notamment entre Opéra et les Champs Elysées.

L’une des images les plus terrifiantes de l’Acte 5 fut sans doute la ressuscitation et la modernisation des funestes Voltigeurs du défunt binôme Pasqua – Pandraud, du temps des manifestations de 1986 et de la mort d’un jeune homme handicapé, Malik Oussekine…

En Province, les rassemblement ont connu une forte affluence, entre 5 et 6 000 à Bordeaux ou Toulouse, et généralement plusieurs milliers dans les villes moyennes des 100 département français, avec par exemple 2 000 Gilets Jaunes  à Chambéry en Savoie, réclamant un RIC, un Référendum d’Initiative Citoyenne.

Plusieurs autoroutes majeures ont été coupées à la circulation, telles que l’Autoroute A6 au Nord de Lyon, ou l’A7 et l’A54 en Vallée du Rhône, ou encore l’A9 en Méditerranée.

D’innombrables opérations de blocage partiel et d’opérations escargot ont également été menées sur l’ensemble du territoire, avec de nombreuses charges policières, de nombreuses arrestations d’insurgés sur tout le territoire, et quelques incidents.

Mais fort heureusement, les actions se déroulent le plus souvent dans la bonne humeur, comme ici sur l’Autoroute A7 :

A Paris, des Femens ont profité de la médiatisation de la manifestation pour poser seins nus face aux policiers, grimées en Mariannes dépoitraillées :

Forte mobilisation et détermination dans les territoires de France

Des milliers de rond-points restent occupés, et le Ministre de l’Intérieur, conscient que la situation n’a en réalité pas faibli dans les territoires, a réclamé la levée des occupations, ce qui a évidemment fort peu de chances d’arriver.

Conscients que la médiatisation du Mouvement se fait essentiellement à Paris, les Gilets jaunes ont décidé de privilégier à nouveau la Capitale pour l’Acte 6, en mettant en place des groupes facebook pour organiser de nouvelles manifestations chez les Bobos.

Autre point à surveiller lors de l’Acte 6 en préparation : les accès aux stations de ski des Alpes et des Pyrénées, très appréciés des bobos, et qui risquent de connaitre quelques filtrages et ralentissements selon certains informations circulant chez les Gilets Jaunes…

L’objectif est de maintenir une forte mobilisation avant la trêve de Noël fin Décembre, pour ensuite repartir courant Janvier avec les nouvelles mesures attentatoires aux revenus des Français qui vont alors s’appliquer dans les faits (augmentation diverses, prélèvement à la source, etc..).

Par ailleurs des AG de professeurs et d’étudiants et élèves vont se tenir la semaine prochaine dans la plupart des Lycées et des Universités de France pour décider d’actions en Janvier, tandis que les syndicalistes de base piaffent pour rejoindre l’action.

Contrairement à la propagande martelée dans les grands médias alignés et subventionnés par le régime européiste en place en Zone France, la mobilisation des Gilets Jaunes ne s’éteint pas et continue de plus belle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.