Macron recule face aux Gilets Jaunes et gèle les hausses de carburant. Ou fait semblant…

Face à la colère incontrôlable qui s’est emparée de la France avec le mouvement populaire des Gilets Jaunes, le régime Macron ferait un premier pas en arrière avec le gel des hausses de carburant qui étaient initialement prévues dès Janvier 2019.

Pour apaiser le ras-le-bol des Français, le régime Macron devra préciser les modalités de cette première annonce et répondre à d’autres revendications des gilets jaunes.

Un simple effet d’annonce tactique du banquier Macron ?

Car ceux-ci n’accepteront pas un simple effet d’annonce qui serait un simple tour de passe-passe entre sources d’imposition ou un simple report, et ont désormais un cahier de doléances très fourni.

Le moratoire ne suffira sans doute pas, car en Macronie, le moratoire ne veut rien dire (= simple report) : c’est bien une annulation des hausses des taxes pour tout le quinquennat qu’exigent les gilets jaunes.

Tout le reste, ce sont ces tactiques de banquier.

EDIT 12h45 : Le régime Macron annonce la suspension de 3 ou 4 taxes et contrôles techniques jusqu’à l’été prochain, quand les Français seront en vacance et afin de limiter la déroute qui s’annonce aux Européennes !

Absolument RIEN de concret, uniquement des promesses et des paroles ! Encore des paroles !

Aucune chance que les Gilets Jaunes acceptent cet enfumage de banquiers européistes :

 

Partager cet article
  • 1
    Partage

6 pensées sur “Macron recule face aux Gilets Jaunes et gèle les hausses de carburant. Ou fait semblant…

  • 4 décembre 2018 à 10 h 35 min
    Permalink

    Macronus est de toute facon pris au piège dans son réseau de pouvoir. Il ne peut pas s’opposer seul à la mafia qui l’accompagne.

    Répondre
    • 4 décembre 2018 à 11 h 21 min
      Permalink

      Exactement, seul un Frexit peut redonner le Pouvoir au peuple, tout le reste c’est de l’entourloupe et du flan.

      Répondre
  • 4 décembre 2018 à 14 h 54 min
    Permalink

    Alors que les français veulent un remède de cheval, le gouvernement balance une petite pilule homéopathique limitée dans le temps en plus.
    Ils continuent dans l’enfumage et l’entêtement, encore une option supplémentaire vers la guerre civile…

    Répondre
    • 4 décembre 2018 à 19 h 21 min
      Permalink

      Oui merci, c’est un sujet que l’on a déjà approché par différents angles mais qui n’a pas encore traité comme tel. A suivre donc…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *