Insurrection ? 700 000 Gilets Jaunes Samedi 1er Décembre selon un syndicat de police indépendant

La guerre des chiffres se poursuit au lendemain de l’Acte III de la révolution des Gilets Jaunes en zone France de l’UE. Le syndicat de policiers en colère France-police estime le chiffre de la participation à environ 700 000 gilets jaunes, contre seulement 75 000 pour le Ministre de l’intérieur du régime Macron.

Ce chiffre indépendant explique l’impact inégalé du mouvement des gilets jaunes sur l’actualité mais également sur l’économie et la politique en zone France : c’est parce que les gilets jaunes sont en réalité très nombreux et répartis sur tout le territoire avec un maillage exceptionnel, y compris dans certains DOMs, que leur force inquiète le régime en place et ses puissants soutiens.

Il suffit d’écouter le patronat (UNOSTRA, etc…), les syndicats de polices

Constatant la surdité du Pouvoir en place et la colère très forte des centaines de milliers de gilets jaunes, le syndicat France-Police craint une possible dérive fascisante et autoritaire du régime en place, à la Pinochet.

D’ailleurs, un autre syndicat de police, le syndicat Alliance, appelle dans un communiqué de presse le régime Macron à instaurer l’Etat d’urgence en zone France et à déployer l’armée contre les gilets jaunes.

A ce stade le président et son régime Macron n’écartent pas cette hypothèse, dont certaines personnalités de haute valeur qui demandent sa destitution pour des manquements graves à ses fonctions présidentielles.

De leur côté, les gilets jaunes, qui s’interrogent sur l’origine des casseurs qui ont mis à feu et à sang Paris en ce 1er Décembre 2018 et sur l’attitude des forces de l’ordre dans la gestion des manifestations, ont déjà annoncé que le mouvement de révolte allait continuer…

En tout cas, il s’agit des plus grandes émeutes en France depuis 1968, soit 50 ans après la Révolution colorée qui avait chassé le Général de Gaulle et avait permis l’arrivée des Libéraux et Libertaires au Pouvoir.

La situation dans toute la France devient insurrectionnelle et le régime en place semble totalement dépassé par la situation, laissant le désordre se déverser dans une France paupérisée !

Seul le Frexit et une refonte totale du système démocratique pourront mettre un terme à cette spirale incontrôlable.

En attendant les déclarations du chef du Régime en place en zone France, retour en images sur l’Acte 2 du 24 Novembre et analyse de Tatiana Ventose qui était présente sur place :

Et quelques images de l’acte 3 qui a totalement dégénéré dans les violences inacceptables à Paris le 1er Décembre.

Plus de 10 000 grenades ont été déversées pour gazer les insurgés français hier par la police uniquement à Paris, à tel point que les forces de l’ordre se sont retrouvées à court de munition.:

De très nombreux incidents se sont multipliés en Province : à Marseille, Toulouse, Bordeaux, Tours, Charleville Mézières, Saint Dizier, Saint Etienne, Avignon, mais aussi dans des petites communies comme au Pouzin en Ardèche et dans de très nombreux autres secteurs de France, même les plus improbables.

Dans certains secteurs comme en Bretagne, les stations service commencent à tomber en panne d’essence, après les blocus des dépôts pétroliers par des gilets jaunes déterminés et équipés d’engins très lourds.

Attention : la France profonde est très en colère : les élites et leurs soutiens (les classes aisées) doivent bien comprendre ce qui est en train de se passer.

Sinon, le pire est à craindre.

Partager cet article
  • 13
    Partages

Une pensée sur “Insurrection ? 700 000 Gilets Jaunes Samedi 1er Décembre selon un syndicat de police indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *