Des policiers, militaires, gendarmes, CRS et douaniers veulent rejoindre les Gilets Jaunes

Les vidéos de policiers, militaires, CRS, douaniers et gendarmes masqués se multiplient sur le net pour soutenir les Gilets Jaunes et s’opposer à Macron :

Ces signes qui se multiplient sur internet sont très inquiétants pour le Système,

A chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

Partager cet article
  • 113
    Partages

26 pensées sur “Des policiers, militaires, gendarmes, CRS et douaniers veulent rejoindre les Gilets Jaunes

  • 25 novembre 2018 à 21 h 21 min
    Permalink

    C’est uniquement avec les forces de l’ordre et l’armée que l’on pourra changer ce système.
    C’est le moment pour eux de désobéir parce-que c’est une cause juste et noble et ils sont concernés tout comme nous.

    Répondre
    • 26 novembre 2018 à 11 h 29 min
      Permalink

      Ce qui fait que certains agents des forces dites de l’ordre veulent prendre part à ce mouvement de gilets jaunes est pas tant du à son contenu (prix de l’essence) , que par le nombres de participants liés de plus ou moins près à des groupes d’extrême droite , au RN et autres groupes et groupuscules extrémistes , dont beaucoup de policiers , gendarmes s’identifient , mais s’ils s’imaginent un seul instant qu’une Marine , Marion ou encore un Philippot feront mieux que Maxicon là ils se méprennent lourdement car sur certains sujets ils brosseront leurs électeurs dans le sens du poil , mais ça ne dureras qu’un bref moment et comme tous les autres ils finiront par se faire girouette , des opportunistes sans foi ni loi et il seras trop tard pour le temps des regrets . Tout ce cirque ce n’est que de la poudre aux yeux pour perturber les plus faibles d’entre nous !!!
      Méfiez-vous des faux prophètes , des manipulateurs qui n’ont d’intérêt que le leurs pas le notre ou le votre .

      Répondre
      • 16 janvier 2019 à 20 h 53 min
        Permalink

        On a moins de chance de se tromper en se tournant vers des personnes comme Philippe Pascot !

        Répondre
    • 25 novembre 2018 à 21 h 30 min
      Permalink

      Merci Mésange, vidéo relayée en article dédié.

      Répondre
    • 26 novembre 2018 à 7 h 49 min
      Permalink

      Oui Mésange, nous prévoyons un article dédié aux signes messianistes qui selon la presse israëlienne, se multiplient ces derniers temps.

      Répondre
    • 26 novembre 2018 à 12 h 08 min
      Permalink

      Ouais en effet, c’est chaud.
      D’ailleurs le déménagement des ambassades n’est sans doute pas une coencidence. 😬

      Répondre
  • 26 novembre 2018 à 14 h 10 min
    Permalink

    ce policier nous dit en gros qu’il soutien les gilets jaunes parce que sa profession souffre egalement de nombreux manquements ,entres autres un manque de matériel. Soutiendrait il encore le peuple si demain macron lui donnait autant de menottes et de privilèges qu’il veut ? souvenez vous que la police a toujours soutenu le pouvoir aussi longtemps qu’on puisse se le rappeler : sous mitterand,chirac,sarkozy,ect….on assistait egalement des violences policieres graves.
    Il est vrai que de nombreux privilèges de la police lui ont été supprimes au fil des années,donc je redemande a ce monsieur si ce qu’il souhaite c’est plus de menottes et de privilèges pour retourner soutenir sans vergogne le pouvoir ? s’il souhaite vraiment soutenir les gilets jaunes qu’il enleve son masque,qu’il suive l’exemple de stan maillaud qui depuis bien longtemps denonce le pouvoir policier corrompus visage découvert !!! il dit que s’il etait sur le continent il ne participerais pas aux violence policiere et irai descendre dans la rue avec les Gilets jaunes !!! et bien je lui dit CHICHE !!!

    Répondre
    • 28 novembre 2018 à 18 h 43 min
      Permalink

      VIOLENCES VOULUES ET ENGENDR2ES VOLONTAIREMENT PAR LE GOUVERNEMENT POUR DÉCRÉDIBILISER LE MOUVEMENT
      il en est de même pour tout ces chiffres de manifestants sous estimés et des blessés sur estimés !!! source syndicat de la police qui avait mis en garde sur la manifestation des champs Élysées
      mais dieu macaron et castaner font ce qu ils veulent l addition arrive et arrivera plus tot qu ils ne le pensent

      Répondre
  • Ping :Des policiers, militaires, gendarmes, CRS et douaniers veulent rejoindre les Gilets Jaunes | Réseau International

  • 27 novembre 2018 à 12 h 04 min
    Permalink

    merci à vous Monsieur ce que ne comprennent pas certain de vos collègues c’est vous qui le dite , merci ! je rêve d’un lendemain où nous profiterons du fruit de nos efforts pour nous et nos enfants je me permet de laisser un commentaire que j’ai déjà posté ,ha bonne entendeur je ne généralise pas ! je parle de ce que j’ai sur le cœur et je serai vraiment heureux que cela réveille la volonté d’un meilleurs avenir du peuple
    ” il y à une différence entre l’incitation à la colère et la colère elle même ! ce qu’il faut comprendre c’est que beaucoup de français sont en colère , et personnellement je suis aussi en colère ! je suis en colère de voir que la dictature actuel perdure , je suis en colère de voir les “FORCE DE L’ORDRE” qui sont sensées “protéger et servir “(oui dans cet ordre la) ne font que servir , je suis en colère de voir que chez ces derniers il n’y a même pas l’ “HONNEUR” de respecter l’age avancé de certain citoyen (ont a tous vus les vidéo de personnes âgées maltraité par des policier,crs, armé en armure et formé au combat ! quel honte ! ) personnellement je suis apiculteur et je ferai comme l’abeille ! quand une abeille et attaquer toutes les autre autours viennent a l’aide sans ce soucier de sont individu car la communauté le nombre et l’unité l’emporte sur l’agresseur lisez bien je ne parle pas d’attaque ! mais de défense ! défendons nous les uns les autres ! quand ils sauront que si un est agresser tout les autres fondent en masse comme les abeilles je peu vous dire que même plus ils n’oseront ! NOUS somme la France ! pas eux , NOUS leurs donnons le pouvoir ! pas eux ! NOUS trimons pour la France ! pas eux ! PEUPLE FRANCAIS reprenons le pouvoir que nous avons trop longtemps délégué à ce gouvernement corrompu dictatorial , quand vous commettez un crime la loi vous le fait payer ils dois en être de même pour eux ! il ont violé la république et les droits de l’homme et du citoyen ! ils ont volé le fruit du travaille de plusieurs génération pour ce payer de la vaisselle et des vacance dans des pays étranger a nos frais pendant que nos parents nos frères et sœurs nos enfant crèvent de faim et de froid dans les rues pendant que nous travaillons pour pouvoir nourrir nos famille et essayer de leurs offrir un meilleurs avenir et qu’il diminuent au fils du temps nos libertés, nos qualités de vie , nos avenir ! si l’ont ne ce bat pas personne ne le fera à notre place ! ce n’est pas et ne sera pas le première fois ou le peuple prendra des mesure pour se libérer de l’oppression oui oppression ! quand le gouvernement prend les arme contre la volonté du peuple, quand il contrôle les médiats quand il détourne les biens publique c’est le moment d’agir de mesure ! ”

    encore une fois je ne généralise pas je sais que certain membre du gouvernement et des force de l’ordre , ne sont pas concerné par ce que je dis ne le prenez pas pour vous car tout ceux qui malgré leurs fonction font du mieux qu’ils peuvent pour la France et sont peuple sachez que vous avez mon plus grand respect !

    Répondre
    • 27 novembre 2018 à 18 h 40 min
      Permalink

      Oui Garlic, à rapprocher peut-être de votre autre lien posté sous un autre article ?

      http://echelledejacob.blogspot.com/2018/11/disparition-dun-gilet-jaune-depuis.html?m=1

      nous avons réceptionné plusieurs vidéos au sujet de cette rumeur d’un possible décès, avec également une personne inerte qui est transportée par des gilets jaunes sur les Champs Elysées, mais pour le moment nous ne pouvons pas faire de lien précis ni de rapprochements convaincants, et nous n’avons donc pas relayé cette information qui pourrait être un montage douteux du clan pro-Système pour discréditer les Gilets Jaunes par une vaste fake news infondée.

      Mais nous le suivons tout cela de très : si une personne en gilet jaune a vraiment disparu le 24 novembre à Paris, nous le saurons forcément à un moment donné, à suivre…

      Répondre
  • 27 novembre 2018 à 18 h 53 min
    Permalink

    Fawkes news vient de publier un article dédié à ce sujet, qui commence à tourner sur les réseaux sociaux :

    https://twitter.com/Guy_Fawkes_News/status/1067474551737643009

    Mais encore une fois, ce n’est qu’une rumeur qui commence à enfler mais dont nous manquons d’éléments de vérification pour la relayer plus avant.

    Disparition étrange, images étranges et déclarations publiques étranges : cela commence à faire beaucoup !

    A suivre, si d’autres utilisateurs de France Frexit ont des infos à ce sujet, elles sont les bienvenues.

    Répondre
  • 2 décembre 2018 à 20 h 30 min
    Permalink

    Bonjour Frex,

    Je profite de votre expérience des manifestations qui pourrait peut-être aider.
    Sur Paris, la méthode actuelle qui consiste à se regrouper sur les Champs me semble peu efficace, provoque des affrontements trop favorables au gouvernement.
    Je pense qu’il serait plus efficace de faire des manifestations mobiles, avec des groupes qui se scindent en plusieurs sous-groupes puis se rassemblent ailleurs.
    La situation deviendrait vite ingérable pour les autorités. Les flics seraient obligés de déployer leurs rangées de CRS avec bouclier, leurs cannons à flotte, et tireraient des grenades pour rien puisque les gens se tireraient à la première grenade.
    Ils devraient ensuite ramasser leur bordel pour aller ailleurs. Genre vous commencez par vous pointer champs Élysées, ils déploient, un groupe part au nord, l’autre au sud, puis se rejoignent place de la concorde ou grand palais.
    Ça serait ingérable pour leur dispositif ça, si ?
    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
    • 2 décembre 2018 à 20 h 57 min
      Permalink

      Oui dg, il faudrait des manifestations mobiles avançant sur de grandes distances et quadrillant Paris, qui seraient bien moins violentes, mais obligatoirement avec des services d’ordre internes (gilets orange par exemple ou avec brassards rouges) et des instructions pour se démarquer des casseurs à la moindre alerte, afin que ceux-ci puissent être interpellés par les forces de l’ordre (si elles veulent bien les interpeller, ce qui est un autre problème).

      Répondre
    • 2 décembre 2018 à 22 h 33 min
      Permalink

      C’est ce que certains préconisent, les barrages des crs n’auraient dans ce cas aucun sens! Les petits groupes de 75-100 sont LA solution.

      Mais chut, on nous surveille. 😉😬

      Répondre
      • 2 décembre 2018 à 22 h 42 min
        Permalink

        Des groupes avec un service d’ordre interne et avec un briefing pour se détacher sur-le-champ d’éventuels casseurs et pour laisser les forces de l’ordre les interpeller, car comme nous l’avons toujours dit ici la violence est contre-productive et ne sert pas le bon Maître !

        D’où qu’elle vienne d’ailleurs (la violence policière n’est pas davantage acceptable que celle des casseurs, et on a vu beaucoup d’agressivité policière à Paris, notamment autour de l’Arc de Triomphe qui a été ensuite investi par des groupes de casseurs et/ou d’appariteurs en lieu et place de gilets jaunes initialement pacifiques).

        Répondre
  • 10 janvier 2019 à 20 h 14 min
    Permalink

    La vidéo n’est plus accessible. Quelqu’un peut-il la remettre ?

    La stratégie des petits groupes a assez bien marché pendant les fêtes et sans service d’ordre. Les flics me semblaient longs à bouger. Le temps que les flics demandent des ordres à leur hiérarchie, que les ordres reviennent, les groupes ont bougé. Il y en a bien eu quelques uns qui se sont fait piéger dans des culs de sac mais globalement, les gens parvenaient à éviter le contact des CRS. Pas de contact avec les CRS, ça aide à rester calme et à ne pas répondre aux provocations du gouvernement.
    Ils sont incapables de bouger leur dispositif assez vite pour faire face à une manifestation mobile et insuffisament nombreux pour protéger tous les lieux de pouvoir, tous les députés, sénateurs, maires, ect.
    Ce qu’il faudrait, c’est faire à peu près comme pour l’acte 6. Il y avait moins de monde parce que c’était le 22 décembre, mais leur dispositif a tourné en bourique dans Paris. Ils disent qu’on était 2000 ce jour là, je pense qu’il faut ajouter au moins un zéro (2000 gilets jaunes, ça fait moins de gilets jaunes que de CRS, ce n’était clairement pas le cas). Peu importe : si vous faîtes à 200000 ce qu’on a fait à 20000 le 22 décembre, leur dispositif tombera.

    A mon avis le meilleur mode opératoire est le suivant :
    1/ Définir un grand nombre de cibles : L’Élysée, l’assemblée nationale, le sénat les permanences des députés, les domiciles des députés LREM, les ministères, les domiciles des ministres, les préfectures, les mairies, les domiciles des grands patrons, les sièges sociaux des grandes entreprises. À Paris, il n’y a que ça, en province il y a de quoi faire aussi.
    2/ Commencer par marcher sur l’Élysée. Logiquement, ils vont envoyer les CRS bloquer les champs Élysées, les ponts de la Seine, l’accès de la place de la concorde et quelques autres rues.
    3/ Gueuler “la police avec nous” et “Macron démission”, éventuellement “laissez-nous passer” mais sans aller au contact, même pacifiquement. Il y a, parmi les CRS, de la racaille d’extrême droite qui ne cherche qu’à cogner le peuple. Ce sont généralement eux qui font partir des bombes lacrimo pour que la situation dérappe. En vous approchant des rangées de boucliers, même pacifiquement, vous rendez ça possible.
    4/ Quand les rangées de bouclier sont en place, se disperser en petits groupes. Priorité : éviter la baston, de vous prendre des coups pour rien, c’est un outil du pouvoir pour dissuader les gens de manifester. Se battre physiquement n’a d’intérêt que pour forcer les barages de flics et prendre le contrôle des palais nationaux, si c’est pour faire un oeuil au beurre noir à un flic, ça ne sert à rien. Donc dispersion, où on peut, par où on peut. Pas besoin d’aller très loin, quelques centaines de mètres suffisent.
    5/ Se rendre vers la cible secondaire la plus proche :
    > si vous avez été refoulé place de l’étoile, vous allez vers Neuilly et la défense. C’est bourré de résidences d’oligarques et de sièges sociaux.
    > si vous êtes au sud de la Seine, Assemblée nationale, ministère des armées et Sénat.
    > si vous êtes au nord du côté de l’église de la Madeleine, vous montez vers les grands magasins et Opéra où se trouve le siège de la BNP Paribas.
    6/ Il y aura peut-être quelques flics qui vous attendront sur ces cibles secondaires, mais en nombre insuffisant, ils seront donc obligés d’appeler des renforts. C’est exactement le but : les faire courir, les promener dans Paris.
    7/ Revenir à l’étape 2 mais avec des cibles tertiaires, jusqu’à ce qu’ils soient obligés de dégarnir l’Élysée, au quel cas vous y revenez.

    En amélioration, on pourrait imaginer des groupes chargés de gêner les déplacements des flics.

    Pour ce qui est des CRS amis du peuple, personne ne leur demande de démissionner ou de désobéir, du moins pas pour l’instant. En tout cas pas pour l’instant. Nous savons qu’ils ont besoin de pognon comme tout le monde. Nous savons également que si ils démissionnent, ils seront remplacés par d’autres qui seront potentiellement des ennemis du peuple. Oubliez donc cette idée de honte de votre boulot et demandez-vous ce que vous pouvez faire pour aider au mieux le peuple. Vous comprendrez alors que démissionner n’est pas la bonne solution.
    Contentez-vous d’être les moins efficace possibles dans la répression tout en ayant l’air motivé devant votre hiérarchie. Donnez un maximum de fausses informations à votre chef, ou plutôt, faîtes un maximum d’erreurs.
    Réfléchissez aussi à comment tout cela va finir. Il n’y a que deux solutions : soit l’oligarchie gagne, soit c’est le peuple. Si c’est le peuple, il vous faudra changer de camp. Le tout est de savoir quand. Trop tôt, vous risquez de lourdes sanctions pour rien. Trop tard, vous risqueriez d’être considéré comme défenseur de l’oligarchie et ennemi du peuple.
    A un moment, il y aura un point de bascule, il vous faudra le sentir.

    Répondre
  • Ping :[VIDEO] Des policiers, militaires, gendarmes, CRS et douaniers veulent rejoindre les Gilets Jaunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *