Les commerçants craignent que le Black Friday ne vire au Yellow !

Imposé en zone depuis l’année 2014 par les grandes enseignes, le “Black Friday” ou Vendredi Noir nous vient bien évidemment tout droit de la “Plus grande Démocratie du Monde” !

Succédant au jeudi du “Thanks Giving”, ce vendredi commercial à 4 semaines de Noël est réputé pour ses bagarres entre clients lors des levers de rideaux des grands magasins et pour ses embouteillages monstres (d’où la dénomination vendredi noir).

Les commerçants sont en effet invités à écouler sous la forme d’offres promotionnelles plus ou moins bidonnées leurs stocks, en pleine frénésie consumériste à l’approche des fêtes de fin d’année.

Le Black Friday, c’est la fête à Mammon que les élites euro-atlantistes aimeraient infliger au monde entier.

Yellow Friday

Forcément, une telle perspective mercantile fait bondir les gilets jaunes qui ont promis sur les réseaux sociaux de s’inviter à la fête dans les grands centres commerciaux.

A tel point que les commerçants tirent la sonnette d’alarme, craignant une désaffection marquée de leur clientèle, une baisse déjà très sensible depuis le 17 Novembre, à des années lumières de la propagande officielle voulant faire passer le mouvement des gilets jaunes pour un mouvement marginal, à peine perceptible !

Acte 2 : Montée à Paris à la Concorde / Champs de Mars / Champs élysées

Pire, les Gilets Jaunes ont annoncé qu’ils monteraient pour une part sur Paris et pour une autre part qu’ils investiraient les parvis des Préfectures de département et de régions et leurs abords, eux-mêmes proches de grands centres commerciaux en général, et qu’ils multiplieraient les opérations au contact du grand public, en évitant toute violence.

Conscient du danger, le Ministre Castaner a fait accroire que des gilets jaunes avaient demandé à se rassembler sur le Champ de Mars, dans le but de cantonner les manifestations dans un lieu totalement déserté, afin de permettre aux commerçants parisiens de faire leur beurre dans l’un des plus importants jours de l’année en terme de commerce (et de tva et autres taxes allants avec).

Un guet-apens savamment préparé par les cerveaux de LREM ?

Conscient du piège qui leur avait été tendu avec la complicité des grands médias alignés, les Gilets Jaunes ont annoncé qu’ils ne se rendaient pas au Champ de Mars, mais sur les Champs Elysées, Place de la Concorde ou encore Place de l’Opéra où une autre manifestation, #Noustoutes, est organisée par quelques personnalités féministes.

Le Ministre de l’Intérieur, conscient des risques liées à l’éparpillement des manifestations, a mobilisé l’ensemble des forces de police et de CRS sur Samedi 24 Novembre 2018 pour tenter de dévier tous les arrivants par bus et en transports collectifs vers le Champ de Mars afin de les parquer tout au long de la journée.

C’est du moins ce que soulignent les Gilets Jaunes sur les réseaux sociaux.

D’autres estiment que le Ministère de l’Intérieur s’est lui-même mis dans un situation délicate en ouvrant un nouveau lieu de rassemblement qui va nécessiter de nombreuses forces de l’ordre et qui dépouillera d’autant les autres quartiers de Paris.

Bref, le Yellow Friday pourrait n’être qu’une préparation d’un samedi 24 Novembre à nouveau très suivi à Paris et en Province, où les gilets jaunes ont doublé sur les tableaux de bord des voitures depuis une semaine, signe d’un soutien massif de la population excédée par les taxes et la politique euro-atlantiste qui impose le feuille de route au régime Macron, une feuille de route qui veut détruire le modèle français et casser son peuple, le plus hostile à la mondialisation de tous les peuples du monde, selon toutes les études sur ce sujet.

Partager cet article
  • 3
    Partages

6 pensées sur “Les commerçants craignent que le Black Friday ne vire au Yellow !

  • 22 novembre 2018 à 19 h 51 min
    Permalink

    Black Friday demain et à un mois des fêtes de Noel, Mammon risque de faire des cauchemars.
    Les commerçants se mettent à paniquer sévère, ça commence à parler chiffre comme à chaque fois d’ailleurs.
    Les chiffres et les stats, c’est ce qui mène ce monde de dégénérés.

    Répondre
    • 23 novembre 2018 à 6 h 33 min
      Permalink

      Oui, nous payons les CRS pour qu’ils nous tabassent.
      Il y’a une erreur quelque part. 🤔

      Répondre
      • 23 novembre 2018 à 10 h 31 min
        Permalink

        Théoriquement, c’est pour qu’ils neutralisent les casseurs et les groupuscules ultra minoritaires et qui mettent le souk…

        Répondre
  • 22 novembre 2018 à 22 h 45 min
    Permalink

    Bien fait pour leur G…

    Le blackfriday est bien quelque chose que je ne supporte plus!

    Répondre
  • 22 novembre 2018 à 22 h 51 min
    Permalink

    Ce qu’il faut savoir c’est que même en vendant avec des grosses promos, ils arrivent à rentrer dans leurs frais, alors imaginez quand c’est le prix initial.
    Quelque chose que je remarque de plus en plus: même soldé c’est cher! Donc non soldé c’est quoi?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *