Le Gouvernement décrète l’alerte générale à l’approche du 17 Novembre

Bien loin de s’étioler comme les grands médias alignés le font accroire pour tenter de décourage les indécis, le Mouvement des gilets jaunes qui doit paralyser la France samedi 17 Novembre 2018 grossit et se durcit d’heures en heure.

C’est plus de 1 500 points d’action qui seraient répertoriés désormais à travers toutes la France, et certainement davantage d’ici là, car de nouveaux groupes plus ou moins informels se constituent dans de très nombreux départements.

Face à un risque majeur de débordement, et tandis que le Mouvement de révolte des Français (qui vient de recevoir le soutien officiel de l’UPR, malgré quelques tergiversations) reste particulièrement populaire dans l’opinion publique, avec des taux d’approbation supérieurs à 70%, le gouvernement Macron sonne l’alerte générale :

Le ministère de l’Intérieur, craignant des débordements, a fait savoir ainsi ce jeudi qu’une cellule de suivi serait mise en place en lien avec le ministère des transports, et que pas moins de 30 unités de forces mobiles seraient mises à la disposition des préfets sur tout le territoire (à conditions qu’elles ne se retrouvent pas bloquées).

Pressés de se faire entendre, et alors même que l’événement n’a pas encore débuté, plusieurs dizaines de collectifs locaux ont déjà organisé des opérations escargot, des péages gratuits et des blocages filtrants, réunissant à chaque fois plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de manifestants très remontés.

Notre conseil : si vous ne soutenez pas les blocages, évitez impérativement de circuler samedi partout en France (et également attention en Belgique), car vous risquez de vous retrouver pris dans les manifestations.

Le Mouvement est annoncé depuis de nombreux jours désormais, et les automobilistes ont eu toute l’information et tout le temps nécessaire pour ajourner leurs déplacements.

Les Gilets Jaunes veulent bloquer l’activité économique samedi 17 Novembre pour lancer un coup de semonce au Pyramidion, tant à l’Elysée qu’à Bruxelles, et nul doute que le message devrait porter haut et fort.

Mais attention : selon nos informations, le mouvement pourrait se prolonger bien au-delà de samedi, avec sans doute des nouveaux temps forts durant le week-end et les jours suivants si le Pyramidion ne réagit pas aux revendications…

Cette fois, les manifestants entendent bien faire plier le gouvernement… mais y parviendront-ils ?

Tout dépendra de l’ampleur de la mobilisation.

Gilets jaunes : les manifestants sont à la sortie de l'autoroute à Pau. Ils lèvent les barrières pour faire passer gratuitement les automobilistes.

Publiée par La République des Pyrénées sur Jeudi 15 novembre 2018

 

Partager cet article
  • 1
    Partage

2 pensées sur “Le Gouvernement décrète l’alerte générale à l’approche du 17 Novembre

  • 15 novembre 2018 à 21 h 37 min
    Permalink

    Le baril de pétrole vient de s’effondrer, est-ce que ça va s’essoufler?

    Répondre
    • 15 novembre 2018 à 22 h 14 min
      Permalink

      Le baril mais pas les taxes : dès qu’il va remonter, avec les nouvelles taxes à venir en plus, les prix vont flamber.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *