Suicide de Maggy Biskupski, une policière en colère près de Paris

Présidente des “policiers en colère”, Maggy Biskupski s’est suicidée à l’âge de 36 ans

Malheureusement, son travail de conscientisation était quelque peu voué à l’échec, lorsqu’on voit que les policiers seront plus prompts à taper sur les manifestants, sur injonction de leur ministre de tutelle (un ancien zonard selon sa propre biographie), que de défendre leurs droits face au Pouvoir qui les utilise comme des pions, certainement pas comme des humains éveillés et conscients.

RIP Maggy, quel drame de mourir si jeune, mais la tâche était vraiment trop lourde en ces temps agités.

Dieu reconnaîtra les siens..

Partager cet article

3 pensées sur “Suicide de Maggy Biskupski, une policière en colère près de Paris

  • 13 novembre 2018 à 22 h 10 min
    Permalink

    Suicide de deux balles dans le dos? 🤔

    Répondre
    • 15 novembre 2018 à 18 h 56 min
      Permalink

      A prendre avec des pincettes, d’après le monsieur, la police technique et scientifique aurait rendu un rapport sur le “suicide”. Le monsieur dit avoir des informations sur le contenu du rapport.

      Titre vidéo: POLICIÈRE DE LA BAC 78 UN ASSASSINAT PAS SUICIDE.
      Une gauchère ne se tire pas deux balles dans la tempe droite… Traces d’ADN de deux hommes.
      https://www.youtube.com/watch?v=CWOZVYJtRCo

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *