Chemtrails, Gafam, ISF, Taxes, UE, Carburant – Le discours vaporeux des journalistes tartufes

Les nouveaux tartufes de cette société décadente sont sans hésitation les journalistes professionnels, en voici quelques exemples parmi d’autres en regard des événements du 17 Novembre 2018 :

  • Pour les journalistes alignés, les chemtrails n’existent pas : ce sont des discours de “complotistes”, et les avions ne rejettent que de la vapeur d’eau (contrail) dans le ciel. Et toujours selon ces mêmes journalistes alignés, véritables gardes-chiourmes du Système néo-mondialiste, puisque les avions ne polluent pas et ne rejettent pas de produits chimiques dans le ciel de notre pays, par millions de tonnes, il est normal que le kérosène soit taxé à 0% ! Et si les gros navires de fret pollue autant que des millions de voitures réunies, ils travaillent pour la mondialisation, alors c’est normal qu’ils ne soient pas taxés, selon les redresseurs de torts tartufes…
  • Pour les journalistes alignés, le Gafam apportent la modernité et la démocratie : il est donc normal qu’ils ne soient pas taxés ni imposés, ou alors à un niveau ridiculement bas, totalement anti-concurrentiel vis-à-vis des entreprises françaises PME ou PMI qui tentent de survivre face à leur concurrence déloyales et qui elles, sont matraquées par l’URSSAF et le RSI comme jamais !
  • Pour les journalistes alignés, l’ISF (l’Impôt Sut la Fortune) était un impôt injuste et vieillot, et il est normal que le régime Macron l’ait supprimé au profit de taxes sur les populations les plus faibles : retraités, travailleurs ruraux se rendant au travail ou allant se soigner ou faire leurs courses, etc.. etc..
  • Pour les journalistes alignés, l’UE est source de progrès et de richesses pour la France, alors que toutes les études indépendantes démontrent très clairement que la France est contributrice nette de près de 10 milliards d’Euros chaque année envers l’UE, c’est-à-dire que les Français s’appauvrissent chaque année de 10 milliards d’Euros…
  • Pour les journalistes alignés, le carburant pour les voitures pollue à la différence du carburant pour les avions, qui lui est formé uniquement de vapeur d’eau : il est donc normal que les automobilistes soient lourdement taxés, à l’inverse des utilisateurs des avions dont ils sont de grands clients…

Car le tartufe aujourd’hui, n’oublie pas de servir et aussi de se servir : il bénéficie d’ailleurs d’une superbe niche fiscale qu’il garde bien précieusement à l’abri des regards envieux, et c’est normal ! Il faut bien rétribuer les services rendus…

 

Taxer les flux aériens et maritimes, grands pourvoyeurs de pollution mais épargnés par la doxa mondialiste crasse, elle-même couverte et relayée par les tartufes des grands médias alignés, privés comme publics, rapporterait bien plus que les taxes sur le carburant des automobilistes :

Partager cet article

Une pensée sur “Chemtrails, Gafam, ISF, Taxes, UE, Carburant – Le discours vaporeux des journalistes tartufes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *