Ras-le-bol – Face à Face actuellement sur le périph parisien entre ambulanciers et policiers

Le face à face se poursuit ce soir sur le Périphérique intérieur parisien toujours bloqué par les ambulanciers :

Plusieurs centaines d’ambulanciers, qui pourraient être rejoints ce soir par 1 000 ambulances supplémentaires, ont très fortement perturbé la circulation ce lundi, qui a connu des bouchons très inhabituels.

Les blocages attendus pour le 17 Novembre à Paris et partout en France devraient être encore plus spectaculaires !

Partager cet article
  • 5
    Partages

4 pensées sur “Ras-le-bol – Face à Face actuellement sur le périph parisien entre ambulanciers et policiers

  • 5 novembre 2018 à 21 h 28 min
    Permalink

    Bon sang les corporations doivent venir aussi le 17 novembre, tout le monde doit contester ! Il faut que les forces armées fassent tomber ce gouvernement et qu’une nouvelle élection soit faite, on veut un 14 juillet 1789 bis mais sans le sang. Dans la bonne humeur. Mélenchon voulait le pouvoir au peuple j’espère qu’il ne le contestera pas en voyant son rêve (?) se réaliser….

    Répondre
  • 6 novembre 2018 à 1 h 29 min
    Permalink

    Avec la manif du 17, le pays entre dans une situation explosive dans le sens le plus concret.
    Je sens que tout ça ne tiendra plus très longtemps. Tout le monde est à cran, tous les secteurs au taquet, et le pays est dirigé par un autiste.
    Manque plus que Trump remporte les élections de mi-mandat+ Italie+ élections U.E. en vue….
    Bon, n’achetez pas n’importe quoi à Noël mais des trucs qui peuvent VRAIMENT être utiles…

    Répondre
    • 6 novembre 2018 à 10 h 09 min
      Permalink

      Bien sûr, alors que pourrions nous acheter? Des piles, des bouteilles d’alcool et des munitions? 🤔J’ai bon?
      🙄

      Répondre
  • 6 novembre 2018 à 1 h 41 min
    Permalink

    Sinon je vous envoie ça ici, je ne sais pas comment vous l’envoyer.
    Il s’agit d’un commentaire des plus pertinents trouvé sur le site des “moutons enragés”, relatif à ce billet:
    https://lesmoutonsenrages.fr/2018/11/05/temoignages-ceux-qui-sont-alles-sur-la-lune-ne-sont-pas-revenus-indemnes/#more-116563

    gerard51
    lundi 5 novembre 2018 à 18 h 38 min
    D’un point de vu technique l’exploit de faire poser un engin avec un moteur en-dessous du centre centre de gravité a été réalisé début 2016 par SpaceX. Un premier étage de fusée s’est reposé sur une barge. A priori tous les modules, robots etc… qui se sont posés sur la lune ou mars ou autres l’ont été avec des rétrofusées placées au-dessus du centre de gravité, en mécanique on appel cela de l’équilibre stable contrairement à l’autre cas qui est l’équilibre instable : comme tenir un manche à balai au bout d’un doigt, c’est instable. En 1969 avec les ordinateurs de l’époque la commande des asservissements étaient loin d’être celle de 2016 et là, on nous montre un module qui survole la lune une quinzaine de secondes avant de choisir un lieu pour se poser (!). Donc qu’un astronaute bouge le petit doigt et l’équilibre est rompu, le lem basculait. De plus les réservoirs n’étaient pas symétriques par rapport à l’axe vertical du dit module, contrairement aux étages des fusées. A mon avis CQFD, c’est du pipeau tourné au sol. Par contre ils ont très probablement tourné autour de la Lune.
    De plus les photos relèvent des impossibilités : photos et panoramiques stables alors que l’appareil était accroché en ventral (donc sans viseur), pour de la stabilité il faut un trépied ou au moins un mono-pode et les jambes écartées. Des images en contre jour apparaissent bien exposées : c’est impossible sans un éclairage supplémentaire (Ex : si le soleil est derrière, nous mettons le flash). Pellicules inadaptés aux températures lunaires.
    Un petit film pas mal : https://www.dailymotion.com/video/x7y2l2 ou celui-ci peut-être plus complet : https://www.youtube.com/watch?v=Ls3c3UiBGwU

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *