Complotisme – Quand France Inter expose la prétendue fortune cachée de Poutine

Tirant prétexte d’un pseudo-débat (NDLR : aucun contradicteur n’était présent sur le plateau) sur les activités avérées et souvent affichées du magnat milliardaire George Soros en faveur des migrations dans le monde et des révolutions colorées, des intervenants complaisamment interviewés par une journaliste de France Inter ont jeté à la vindicte des auditeurs de la radio d’État le nom de Vladimir Poutine, relayant des rumeurs lancées par les Paradise papers, une enquête co-financée par George Soros lui-même selon de nombreux grands médias au travers de l’Open Society !

C’est en effet l’un des intervenants, se présentent comme un spécialiste du complotisme sur internet, qui a mis en garde de manière à peine voilée contre la puissance personnelle de Poutine eu égard a l’activisme et à la fortune personnelle de Soros.

Selon cet intervenant, qui n’a été ni repris ni démenti par ses interlocuteurs, il est étonnant que Poutine ne soit pas davantage montré du doigt par les complotistes, alors que sa fortune personnelle serait à l’en croire 10 fois plus grande que celle de Soros, soit 200 milliards de dollars, affirme-t-il le plus sérieusement du monde…

A 15’42” :

« Soros c’est 20 milliards d’actifs, d’accord. Depuis les Paradise papers, on sait que Poutine, la fortune personnelle de Poutine est estimée à 200 milliards de dollars, c’est-à-dire 10 fois plus ! Donc c’est un bouc émissaire et un épouvantail facile. » (source : France Inter)

L’intervenant sur la radio publique ne prend visiblement pas la précaution d’utiliser le conditionnel, qui aurait été la moindre des prudences dans une telle accusation de détournements occultes de l’argent russe !

Mais Soros lui-même n’est-il pas l’un des instruments de diffusion de ces théories du complot anti-russe lorsqu’il déclare que “Poutine s’ingère un peu partout dans le monde“, précisant bien “en tant que particulier“, c’est-à-dire et si l’on comprend bien la portée de ses mots, sur sa fortune personnelle et à titre privé…

Pourtant ce chiffre astronomique qui correspondrait tout de même à 10% du PIB russe, rien de moins, ne se retrouve dans aucun classement publié par la presse spécialisée, dont le célèbre classement Forbes 2018, et un papier journal aussi “sérieux” que le Washington Post affirme au contraire que ces rumeurs complotistes et ces allégations ne reposent sur aucun fondement, en précisant même qu’ « il n’y a même pas l’ombre d’un indice pour étayer ces estimations de la fortune de Poutine »01.

Complotisme, infox, Fake news, conspirationnisme anti-russe ou vraie information vérifiée ?

Que font les fast-checkers de Libé et autres décodeurs du Monde ou encore les débunkeurs de 20minutes ou de France TV pour vérifier cette information balancée sur l’un des plus grands médias de France, qui plus est contrôlé par l’Etat et financé par l’argent public des contribuables essorés jusqu’au dernier centime ?

Rien, absolument rien : jusqu’à plus ample informé, ils n’ont rien vu, rien entendu. Circulez, y a rien à voir… Et pourtant, les nombreux auditeurs de France Inter aimeraient bien savoir si cette information est fondée, ou s’il ne s’agit que de sulfureuses rumeurs conspirationnistes anti-russes !

Le complotisme anti-poutine (et par-delà le complotisme anti-russe, largement diffusé par les officines de propagande atlantistes après la seconde guerre mondiale pour rendre acceptable aux yeux des populations européennes le protectorat us et l’OTAN) peut apparemment se répandre à micro ouvert sur la radio d’Etat française, en toute quiétude.

A complotistes, complotistes et demi ?

Notes et références :

01- [archive] The Washington Post, 20 février 2015.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *