Bombes USA – Le FBI arrête César Sayoc, un militant pro Trump amérindien

Le FBI a arreté en Floride un militant pro Trump d’origine amérindienne dans le dossier des colis piégés qui empoisonne les élections de mi-mandat aux États-Unis.

L’homme est âgé de 56 ans pratique le bodybuilding, il est connu des services de police et a un casier judiciaire, il conduirait une camionnette couverte d’autocollants favorables au Président Trump, et a travaillé dans un club de streaptease.

Il est soupçonné d’avoir envoyé des bombes artisanales inopérantes aux opposants de Trump, proches des démocrates : le FBI aurait identifié ses empreintes.

Idiot utile ou manipulation de l’Etat profond ?

Les supporters de Trump pensent que cette affaire qui tombe à pic en pleine campagne électorale constitue une “surprise d’octobre” orchestrée ou manipulée par l’Etat profond…

Le suspect fanatique républicain qui critiquait Soros et partageait des théories du complot est présenté également comme un criminel instable et risque 46 ans de prison…

Ses motivations ne sont pas encore connues, sachant que ses colis ne représentaient pas de danger et servaient directement les intérêts du camp democrate, qui était en mauvaise posture jusqu’alors.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *