Big Brother$ – Vers une “Carte grise” pour les vélos… et pour les trottinettes ?

Le Régime Macron, poussé par les lobbys mamonniques, sécuritaires et orweilliens, nombreux en Occident et tout particulièrement actifs actuellement en zone France, envisage de créer une carte grise pour les bicyclettes !

L’objectif officiellement avancé est la lutte contre le vol des vélos, mais pas plus que la carte grise n’a mis un terme au vol de voitures, on sait d’avance que la carte grise n’empêchera en rien le vol des bicyclettes.

La vraie raison de ce projet de loi est évidemment à rechercher ailleurs : face à l’explosion du prix de l’énergie et du carburant, les Français se rabattent de plus en plus souvent sur le vélo pour le déplacements, et le régime en place compte bien tirer bénéfice de cette nouvelle manne.

La création d’un carte grise pour vélos ne sera bien évidemment pas gratuite : le législateur espère bien en tirer un bénéfice sonnant et trébuchant, à l’émission de la carte grise tout d’abord, mais aussi et surtout lors des contrôles policiers, qui pourront établir des juteuses contraventions si le détenteur du vélo n’est pas en mesure de montrer sa carte grise…

Ballon d’essai et rétropédalage

Face au tollé que cette annonce de “Cartre grise” ou de “Certificat de propriété” (qui revient au même dans la novlangue orwellienne) dans la presse alignée a déjà soulevé, la Ministre des transports a tenu à préciser que la Carte grise ne serait pas appliquée et qu’aucun document ne serait demandé aux cyclistes…

Mais cette annonce est loin d’apaiser les inquiétudes, car elle maintient le marquage des vélos y compris d’occasion et la création d’un fichier national (bientôt européen et mondial ?), et sa mise en place ressemble à un énième ballon d’essai pour habituer l’opinion publique par la technique de la vaccine, bien connue désormais.

Ainsi dans un autre domaine, la précédente Ministre de la Culture LREM avait d’abord annoncé que la taxe sur l’audiovisuel serait étendue à tous les foyers, y compris ceux qui ne disposent pas de téléviseur, avant que l’info ne soit officiellement démentie par le gouvernement…

Mais le nouveau Ministre qui a repris le flambeau  déclare qu’il a un grand projet pour l’Audiovisuel public et la grande mesure de taxe universelle, à peine démentie le mois dernier, revient comme par hasard sur le tapis !

Les promesses tout comme les démentis n’engagent que ceux qui les croient.

Les trottinettes dans le viseur des législateurs

Un autre moyen de transport écologique est en train d’exploser sous le poids des taxes imposés aux citoyens française : il s’agit de la trottinette, y compris la trottinette électrique.

Peu encombrante, de plus en plus légère et facile à utiliser, la trottinette fait de plus en plus d’adeptes en zone urbaine, car elle est complémentaire des autres modes de transport collectifs.

Le législateur a bien noté cette évolution récente des usages en zone France, et prévoit de réglementer l’usage de la trottinette, encore une fois sous des prétextes de sécurité, en l’expulsant des trottoires vers la chaussée où se croisent bus, camions, voitures, scooters, vélos et motos !

Pressée par les inénarrables lobbys sécuritaires qui ont un accès permanent aux grands médias alignés, comme s’ils en faisaient parti eux-mêmes (quand on compare l’accès incessant aux médias d’une certaine personne qui dirige une association en lien avec la sécurité routière et l’impossibilité d’accéder à ces mêmes médias pour un candidat à la Présidentielle qui compte de dizaines de milliers d’adhérents, on croit rêver), la Ministre annonce une réforme du code de la route pour créer une nouvelle catégorie de véhicules…

Légiférer sur les modes de transport pour les réglementer à outrance semble largement prioritaire par rapport la lutte contre la pollution, qui ne s’est jamais aussi bien portée en zone France malgré les promesses sur le climat, ou par rapport à la lutte contre le chômage et la pauvreté, qui se porte elle aussi comme un charme sous le régime Macron.

On peut également penser que le législateur, voudra aussi éviter les vols de trottinettes, et ne manquera pas d’étendre aux trottinettes la carte grise bientôt imposée aux vélos, et plus largement, à ce qu’il nomme déjà sans rire “les modes de déplacement augmentés” !

Un régime sécuritaire et orwellien de plus en plus loufoque ! 

A quand l’application du code de la route (ou de la navigation maritime) et l’obligation d’une carte grise obligatoire pour les palmes, les masques et les tubas, pour les skis et pour les chaussures de marche ?

A quand un marquage des godasses et des slips dans un fichier national ?

Tout cela devient du grand n’importe quoi, mais le pire, c’est que la populace plus que jamais lobotomisée, à part quelques coups de peinture de colère ici ou là, semble y trouver son compte et n’y trouve rien à redire : sans doute reconduira-t’elle l’équipe en place aux prochaines élections, ou ses alliés.

Sortez la carte bancaire : la Securitate s’occupera du reste.

Partager cet article
  • 1
    Partage

3 pensées sur “Big Brother$ – Vers une “Carte grise” pour les vélos… et pour les trottinettes ?

  • 24 octobre 2018 à 13 h 27 min
    Permalink

    C’est ce que je me disais aussi, ils n’ont qu’à mettre une carte grise et un contrôle technique pour les chaussures de marche, jackpot assuré… pffffff

    Le vélo est le moyen de transport écolo par excellence.
    Elle est belle leur COP21… On nage en plein délire !

    Evidement on n’a pas envie de prendre leur carte grise à la C**, mais ça risquera de nous couter plus cher en contraventions que si on la prend… ils nous tiennent par le falzar

    il n’y a plus qu’à aller bosser en courant, mais 15 bornes matin et soir ça va piquer :p :p :p

    Répondre
  • 24 octobre 2018 à 13 h 28 min
    Permalink

    Ce qui parait vraiment urgent pour la sécurité de nos chers con-citoyens si imprudents, c’est d’instaurer un permis et à points pour avoir le droit de conduire tous ces véhicules, tels que vélos, trottinettes, monocycles électriques, skateboards, poussettes pour enfants, caddies de supermarché, brouettes, déambulateurs pour les “vieux” etc.
    Y’a encore plein de frics à récupérer bandes de vautours, faites vous plaisir, ça va pas durer…

    Répondre
    • 24 octobre 2018 à 13 h 37 min
      Permalink

      Lol AZE, sûr que la responsable d’une association sécuritaire bien connue, qui a vraiment un accès libre à l’ensemble des grands médias alignés depuis tant d’années, à la différence de candidats à la Présidentielle qui eux en sont interdits, et qui a littéralement micro ouvert pour déverser son discours culpabilisateur, ultra-sécuritaire et orwellien bien rôdé, comme si elle était devenue actionnaire principale de tous ces médias qui lui déroulent année après année le tapis rouge quadn d’autres qui sont bien plus importants qu’elle et avec bien plus de bagages intellectuels sont censurés, sûr qu’elle doit en rêver du permis à point pour les trottinettes !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *