Cabale contre Mélenchon et LFI : L’incroyable toupet du Directeur de Franceinfo

Ecoutez le Directeur de Franceinfo, la radio-télévision “d’Etat” gravement impliquée dans la cabale menée actuellement contre Mélenchon et LFI selon la France Insoumise elle-même, nous raconter que sa chaîne est pluraliste et “impartiale” (sic), qu’elle n’a pas de lien avec le régime Macron et que les débats y sont ouverts à toutes les sensibilités !

Mais franchement, de qui se moque ce Monsieur ?

Surtout quand on sait que l’UPR – pour ne citer que lui – qui regroupe 32 000 adhérents et qui a été présent dans toutes les élections récentes le parti politique présentant le plus de candidats, est totalement censuré sur sa Franceinfo, et les rares fois où son nom est évoqué sur Franceinfo, c’est pour le marginaliser ou le salir. Comme ici par exemple

Plus de 40% des Français voteraient pour le Frexit si une consultation avait lieu, voire plus de 50% selon le Président Macron lui-même et quelques enquêtes bien informées : combien d’heures d’antenne radio et télévisée ont été accordées sur Franceinfo aux soutiens du Frexit le mois dernier ?

Zéro. Zé-ro.

Pourtant la thématique du Frexit est une thématique politique majeure, tant en France qu’en Europe !

C’est cela l’impartialité dont se drape, se prévaut et se pavane Monsieur Giret ?

Le Directeur de Franceinfo et ses journalistes nous expliquent, sans rire, que l’enquête de leur cellule d’investigation particulièrement à charge contre LFI et contre Mélenchon est intervenue dans un “hasard du calendrier”, lol !!!

Non vraiment, il faut arrêter de prendre les auditeurs et pire encore, les contribuables forcés (car bientôt tout le monde sera obligé de payer pour cette propagande-là), pour des jambons.

Il est clair que la cabale contre LFI et Méluche saute aux yeux depuis quelques temps, tout comme celle menée contre le RN de Marine Le Pen (la remise en cause de son état mental en fut l’apogée), car le Pouvoir craint que ce soient ces 2 partis-là qui se retrouvent prochainement au second tour de futures élections, en lieu et place des partis traditionnels, rendant plus aléatoire le contrôle du Système, car ces partis plus récents sont par définition beaucoup moins contrôlés, ne serait-ce qu’au niveau de leurs notables respectifs, que les partis dits “de gouvernement”.

Macron et ses puissants Maîtres ont donc tout intérêt à discréditer LFI et RN avant les prochaines élections, et à censurer les adversaires les plus dangereux tels que l’UPR et François Asselineau, au risque sinon de se prendre un vent historique aux prochaines élections européennes, dont la campagne électorale se profile à grands pas.

Comme par hasard.

Que Vincent Giret, soutien de Macron et nommé par le gouvernement Macron, commence par inviter l’UPR et ses représentants, et son discours bien rodé deviendra un peu plus crédible, au lieu d’être une coquille vide, une farce même.

Car là, c’est plutôt du niveau de la radio pour rire et chansons.

Partager cet article

Une pensée sur “Cabale contre Mélenchon et LFI : L’incroyable toupet du Directeur de Franceinfo

  • 21 octobre 2018 à 11 h 56 min
    Permalink

    France Inter et Force Ouvrière ont déposé plainte contre Méluche…

    C’est désormais une avalanche de plaintes de tous les côtés !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *