Police de la pensée – Après la judéophobie, l’islamophobie, la LGTB+phobie : voici la glottophobie

Source : 20minutes.fr et agoravox.fr

“Accent moqué par Mélenchon: Une députée LREM réclame une loi contre la «glottophobie»

Après s’être moqué de l’accent du sud d’une journaliste, Jean-Luc Mélenchon est la cible de vives critiques. La députée de la République en marche (LREM), Laetitia Avia, de son côté, a annoncé le dépôt d’une proposition de loi contre les discriminations linguistiques ou « glottophobie ».

« Parle-t-on moins français avec un accent ? Doit-on subir des humiliations si on a pas d’intonations standardisées ? Pcq nos accents sont notre identité, je dépose, avec des députés @LaREM_AN, une proposition de loi pour reconnaître la glottophobie comme source de discrimination », a tweeté la députée de Paris. (…)”

Lire la suite et la fin de cet article sur 20minutes.fr.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

Après la judéophobie, l’islamophobie, l’homophobie, la transphobie, la LGTB+phobie, la xénophobie, négrophobie, leucodermophobie, grossophobie… : voici donc le tour de la pénalisation de la glottophobie.

Donc si l’on comprend bien la députée LREM “en marche vers le politiquement correct et la police de la pensée”, il ne sera plus possible de reprendre une personne qui massacre littéralement la langue française par un accent incompréhensible, au risque d’être puni pour glottophobie… tout cela est complètement dingue.

Bientôt un projet de loi pour la fautodorthographobie ? Pour l’ecrtirureSMSphobie ?

Et pourquoi pas aussi déposer une proposition de loi contre la discrimination des personnes qui s’expriment en message SMS (comme cette députée à l’origine de cette proposition de loi hallucinante, Madame Avia, avec son “pcq” sur twitter en lieu et place de “parce que”), ou qui font des fautes d’orthographe à chaque mot (la même députée LREM écrit dans le même message “on a pas lieu” à la place de “on n’a pas lieu”) !

Histoire de flinguer à tout jamais la langue française et de la remplacer, sans doute, par du globish mondialiste ?

Lutter contre la Glottophobie plutôt que lutter contre le chômage

Ils n’ont plus que cela à faire (pour rester poli) au Parlement et les élus LREM, alors que le pays plonge dans la misère et la ruine chaque jour davantage ?

Et les électeurs lobotomisés vont encore voter pour ces gens-là ?

Wahou (NDLR : mot valide au scrabble), y a du mal de fait.

Au-delà de cette nouvelle loi liberticide, qui veut tout régenter, et après la pénalisation de toutes les phobies possibles et imaginables, il ne manque plus qu’une proposition de loi pour pénaliser la cathophobie, dont le funeste papier journal Charlie Hebdo est un fervent adepte…

Mais là apparemment, aucun député ne semble se bousculer au portillon pour faire passer une telle proposition de loi :

Circulez y a rien à voir, en zone France ès Charlie on ne pourra bientôt plus réclamer un peu d’application dans l’expression de la langue française et la maîtrise de l’orthographe mais on pourra continuer à casser du curé en toute quiétude !

Quant à nous, nous ne savons pas pourquoi, mais nous craignons d’être pris un beau jour d’une irrépressible guggussophobie et d’une nom moins coupable guignolophobie…

Prions que cela ne soit pas pénalisé à ce moment-là, car nous aurions peu de chance d’en réchapper, au vu de ce que l’on voit et à l’écoute de ce que l’on entend.

Partager cet article
  • 1
    Partage

11 pensées sur “Police de la pensée – Après la judéophobie, l’islamophobie, la LGTB+phobie : voici la glottophobie

  • 19 octobre 2018 à 16 h 49 min
    Permalink

    La honte ….
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/melenchon-se-moque-accent-du-sud-reactions-ne-se-sont-pas-fait-attendre-marseille-1560706.html

    Mélenchon est en train de montrer son vrai visage , et celui-ci est plus que décevant, il est très laid. Ego hypertrophié, colère, difficulté a contrôler ses émotions, aggressivité , mauvaise foi, et cerise sur le gâteau, aujourd’hui mépris de l’accent du Sud !!
    De la part d’un député des Bouches du Rhones, ça la fiche mal.. Et puis surtout , ça interroge sur la soit-disant culture de cet homme, que l’on pensait plus étendue ( alors qu’elle n’était finalement que petite, mais tartinée ? ) En effet faut il rappeler à ce monsieur que le pays d’Oc avait déja des poètes, des troubadours, des artisans, des architectes, des mystiques, des herboristes, des alchimistes, des écrivains , lorsque les peuples nordiques en étaient encore à boire dans des crânes et tirer leurs blondasses par les cheveux pour les emmener dans leur grotte pourrie où la culture se résumait a deux elfes moisies et trois runes .
    Tu sais quoi Jean Luc : moi et tous les gens du Sud , on t’emm-rde.

    Répondre
    • 19 octobre 2018 à 16 h 56 min
      Permalink

      C’est clair que ce n’était pas intelligent de sa part, lui qui voudrait s’implanter à Marseille, mais c’est peut-être justement le fait d’entendre les Marseillais lui parler à l’oreille à longueur de journée lorsqu’il squatte son AirBnB du vieux port qui a pu finir par l’énerver…

      C’est clair aussi que les accents c’est plutôt sympa dans un premier temps, mais quand on n’est pas du cru, au bout d’un moment, ces mêmes accents s’ils sont un peu trop marqués et à trop forte dose peuvent finir par agacer… un peu comme le soleil ou les cigales ?

      Dès lors, si on se sent importuné, on passe son chemin et on évite de s’y implanter.

      Répondre
  • 19 octobre 2018 à 17 h 27 min
    Permalink

    Exactement .
    Et d’ailleurs , ca marche dans les deux sens , les gens du sud lorsqu’ils vont a Paris ou dans le Nord, ils ont du mal a s’y faire aussi , je vous signale.
    L’accent qui est joli et neutre , c’est celui du centre/ouest
    Car à vrai dire, si l’accent du Sud est aplati , celui de Paris est carrément déformé . En effet , le mois de Juin ne se prononce pas Jou- èn , mais ju-èn.
    C’est le mot ” joint” qui se prononce jou-èn .
    Mais les Parisiens , non contents de prononcer Juin comme si c’était joint , prononcent joint comme si c’était jouant sans compter qu’ils prononcent “un ” comme si c’était ” an ” . Pour eux , il fume en juin = il fume un joint
    😂😂😂
    Alors avant de se moquer de notre accent du Sud , pouet pouet shut up la boite a camembert
    😂😂😂

    Répondre
    • 19 octobre 2018 à 17 h 43 min
      Permalink

      Ah mais on est d’accord, c’est valable pour tout le monde Mésange !

      Le pire accent n’est pas celui du sud, mais peut-être celui du Grenoblois ou du Stéphanois, entre Froid et soleil, celui du Jura étant pas mal non plus, et celui des normands ou des Suisses vaut le détour aussi, sans parler des Ch’tis ou des Belges une fois, etc, etc… mais c’est mon avis.

      Et nous avons tous un accent, là n’est pas le problème, et comme vous le faites remarquer à juste titre, les Parisiens aussi.

      Après, il faut aussi faire un effort d’expression pour une certaine compréhension mutuelle, et cela n’est pas toujours le cas, malheureusement : certains ont tendance à s’enfermer dans leur accent et parfois c’est pô facile de les comprendre. 🙂

      Répondre
  • 19 octobre 2018 à 19 h 20 min
    Permalink

    On dirait bien que la mairie de Marseille s’éloigne pour cet hystérocolérique.

    Je ne vois pas en quoi les accents sont génants.
    Je suis francilien et j’ai vécu plusieurs années dans la régions niçoise et j’aime beaucoup cet accent comme n’importe quel autre que je pourrais croiser.
    Faut vraiment avoir un petit esprit de M…. étriqué pour s’arrêter à ça et surtout s’abaisser à des moqueries stupides et injustifiées.
    Je n’arrive pas à comprendre, ça me dépasse.

    Répondre
  • 19 octobre 2018 à 19 h 23 min
    Permalink

    Êtes – vous certain qu’il s’agit du bon lien ? Cet article ne parle que de l’histoire de la perquisition, pas de l’incident de l’accent .

    Répondre
    • 19 octobre 2018 à 19 h 28 min
      Permalink

      Oui, c’est le bon lien, il faut regarder la vidéo…

      Répondre
  • 19 octobre 2018 à 19 h 35 min
    Permalink

    Ah ok . Désolée 😂😂😂

    Répondre
  • 19 octobre 2018 à 22 h 44 min
    Permalink

    Ah oui, c’est ça quand on a des élus avec un QI de 70. Idiocracy est déjà là, le prochain président sera un rappeur boxeur écervelé…

    😂😂😂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *