Huile de palme, OGM… l’incroyable passif de la Secrétaire d’Etat à l’écologie

Bombardée par le régime Macron comme Secrétaire d’Etat à l’Ecologie, l’ancienne camarade de promo du Premier Ministre Edouard Philippe, ex Directrice des affaires publiques de la multinationale Danone et ex numéro 2 de la funeste ASSFAPS (devenue l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments), Emmanuelle Wargon (un nom à retenir) a un (très) lourd passif en matière de promotion d’huile de palme et d’OGM, écoutez-là seulement !

Ecouter la Madame nous expliquer le “Principe de précaution” vu par son employeur, le géant mondial de l’agroalimentaire, cela fait froid dans le dos.

Avec des Ministres de l’écologie de cette trempe, on ne va pas s’étonner que tous les clignotants environnementaux sont au rouge, alors que les citoyens n’ont jamais été autant matraqués et taxés sous le prétexte de plus en plus ouvertement bidonné de l’écologie…

En même temps, on peut se rassurer en se disant que le régime populicide de Macron aurait pu aussi – et pourquoi pas – bombarder Secrétaire d’Etat à l’Ecologie un ancien collègue de classe ayant fait carrière dans le lobbyisme pro-Monsanto… mais apparemment il n’y avait pas ce profil à disposition à ce moment-là.

Une prochaine fois peut-être ?

Et pourquoi pas nommer directement le CEO de Bayer ou Monsanto pendant qu’ils y sont ?

Face à ce culot incroyable des élites, et pour reprendre en main les manettes de notre propre avenir et sécuriser notre nourriture quotidienne, une seule solution : le Frexit, vite.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *