Italie – Un journaliste “conspirationniste” nommé à la tête de la RAI

Source : latribune.fr

“Italie : un journaliste europhobe, pro-Poutine, adepte des fake news nommé à la tête de la RAI

Le gouvernement italien a nommé à la direction de la RAI, c’est-à-dire tout l’audiovisuel (télés, radios..) public italien, Marcello Foa, un journaliste eurosceptique, souverainiste, anti-migrants, homophobe, pro-Poutine, travaillant régulièrement pour la chaîne TV de propagande russe Russia Today (RT), et qui est notoirement connu pour avoir publié des « fake news ». Un article de notre partenaire Euractiv.

(…)

Un journaliste de piètre réputation

Marcello Foa s’est taillé la réputation d’être peu fiable après plusieurs tweets sur de prétendus « dîners sataniques » organisés par Hilary Clinton. Il a également relayé des contenus du site InfoWars, tenus par l’excentrique Alex Jones (ce dernier a été banni de la plupart des grands réseaux sociaux, dont le dernier en date, Twitter, qui a estimé qu’Alex Jones enfreignait ses règles liées aux « comportements abusifs »). ”

Lire l’ensemble de ce diagnostic “journalistique” sur latribune.fr.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Allo Docteur ? C’est grave ?

Cet article, apparemment emprunté par le papier journal La Tribune à une officine “partenaire” résolument pro-UE, ressemble davantage à une sorte de diagnostic de médecin généraliste qui prendrait le pouls d’un cerveau malade plutôt qu’à une pige journalistique objective.

Un article au ton méprisant

En tout cas, l’article est très engagé politiquement, et force est de constater que le M5S et la Lega, qui rassemblent une large majorité de citoyens italiens, ne sont pas la tasse de thé des auteurs de cette diatribe de propagande eurolâtre, dont la ligne officielle doit soulever la nostalgie des anciens apparatchiks de l’URSS en villégiature sur la côte adriatique.

L’Italie commence à prendre des chemins de traverse qui n’ont pas l’heur de plaire au pyramidion euro-atlantiste et à ses illuminatillons auto-proclamés, pas plus qu’à ses zélateurs stipendiés.

Un peu partout dans le monde, la crise aidant, le Système tient de moins en moins les grosses ficelles de la manipulation médiatique, et tout commence à partir en sucette.

C’est à la fois rassurant et inquiétant : rassurant de voir que les lignes commencent enfin à bouger en Europe, et inquiétant car on sait de longue date que le Système a prévu cette montée programmée du chaos pour la suite de son agenda néo-mondialiste et positionne déjà ses pions atlantistes avec notamment l’association montée par Steeve Bannon.

Au plus vite la France imposera le Frexit, au “moins pire” seront les oppositions ploutocratique et les conséquences de la reprise en main du Pouvoir par le peuple français.

L’Italie devrait aider le peuple de France à se réveiller, tout comme le Royaume-Uni avec le Brexit.

Notons que dans le même temps, l’UPR, le parti politique français le plus engagé pour le Frexit avec le parti des Patriotes, a passé la barre des 32 000 adhérents !

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *