Liberté d’expression – Yann Moix visé à son tour par des plaintes en justice

Source : 20minutes.fr

“Les policiers «chient dans leur froc»: Un syndicat de police porte plainte contre Yann Moix

TELEVISION Le syndicat alternative police CFDT avait annoncé plus tôt avoir saisi le CSA pour des propos « anti flic » du polémiste… 

Le syndicat alternative police CFDT a annoncé samedi soir avoir saisi le CSA après des propos de Yann Moix dans l’émission Les terriens du samedi selon lesquels les policiers « chient dans leur froc ». Dans un communiqué diffusé dimanche, le syndicat annonce avoir également décidé de poursuivre l’écrivain et polémiste en justice. La plainte sera déposée dès lundi 24 septembre 2018. « Le conseil d’Alternative Police finalise la procédure qui portera soit pour injures publiques, soit pour diffamation après analyse approfondie des propos de Yann Moix », indique le communiqué.

Yann Moix a tenu ces propos lors de l’émission sur C8 de Thierry Ardisson qui avait invité le journaliste Frédéric Ploquin, (…)”

Lire la suite et la fin de cet article sur 20minutes.fr

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Les propos médiatiques de Moix sont évidemment déplacés quand lui-même ne risque pas sa vie à pérorer.

Mais au-delà de son cas, c’est bel et bien une véritable avalanche de plaintes qui s’abattent désormais tous azimuths contre tous ceux qui s’expriment régulièrement devant un média. D’où qu’ils proviennent et quoi qu’ils disent, ils finissent tous par se faire rattraper par la patrouille noachido-compatible des Tribunaux…

La liberté d’expression est de plus en plus attaquée par la Doxa du Système et les tribunaux en sont le bras armé !

Bientôt faudra-t’il purement et simplement fermer sa bouche et baisser la tête pour ne pas risquer des ennuis avec les tribunaux en charge de gérer la plèbe lobotomisée ?

Dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial, tout cela n’est pas anodin.

Partager cet article
  • 1
    Partage

3 pensées sur “Liberté d’expression – Yann Moix visé à son tour par des plaintes en justice

  • 24 septembre 2018 à 22 h 22 min
    Permalink

    Exactement, fermez vos bouches et restez chez vous!

    Répondre
  • 25 septembre 2018 à 15 h 19 min
    Permalink

    Avant la police de la pensée ne coupait seulement que les grosses branches qui dépassaient, qui dérangeaient trop, maintenant c’est de l’élagage en règle, c’est beaucoup plus précis, on fignole pour que plus rien ne dépasse.

    Répondre
  • 26 septembre 2018 à 19 h 15 min
    Permalink

    Liberté d’expression à deux vitesses on dirait bien, tout comme la justice.
    Ce clip n’est pas encore interdit, pourtant y’aurait vraiment de quoi être choqué.
    Bon la LICRA condamne, ouf, on est sauvés!

    https://www.youtube.com/watch?v=KcbPtdYdGo0

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *