“Ce que vous croyez savoir…”, par Roch SAÜQUERE

Sa chaine youtube (qui comptait plusieurs millions de vues, voire plusieurs dizaines de millions), vient d’être censurée par le grand Gafa étasunien pour des motifs officiels incroyablement meshomniques, loufoques et abracadabrantesques !

Nous ne partageons pas forcément ses positions et ses théories sur fameux le millénaire récurrent nourrissant progressivement l’intelligence artificielle qui nous plongerait dans une sorte matrice numérique chère à Elon Musk, le visionnaire passablement shooté et alcoolisé et haut PDG des sociétés futuristes Space X et de Tesla réunies, mais nous reconnaissons à Roch Saüquere une grande capacité à questionner nos certitudes les plus solides !

Roch Sauquere, qui est un peu le Merlin l’enchanteur du monde moderne, vous entretient dans cette conférence enregistrée cet été sur “Ce que vous croyez savoir”, tout spécialement concernant les pyramides égyptiennes :

Des réflexions tout azimuth, à méditer, en toute liberté et en toute indépendance.

Car pour préparer l’avenir, et si possible un avenir démocratique de Paix, de Justice et de Vérité, ne faut-il faut pas se départir des vieux schémas dogmatiques et invérifiés, et se détacher des prétendues certitudes du passé ?

A noter au passage l’excellente blague Carambar invoquant Einstein, lol !

Quant au grand archéologue nippon aux mains divines, Shinichi Fujimura, son histoire pathétique et largement censurée dans le milieu francophone est brièvement contée ici.

Et pour ce qui est des géopolymères utilisés pour la fabrication des principaux vestiges antiques, rien de mieux qu’une interview de Joseph Davidovits, son inventeur (au sens de découvreur du procédé du procédé de la désormais célèbre “pierre philosophale”), datant de pas plus tard que de cet été 2018 (en anglais) :

Vous trouverez plus d’informations sur son site dédié sur l’utilisation des polymères et l’archéologie (en anglais et en français).

Il y explique notamment que de nouvelles études sur le magnétisme des grandes pyramides démontrent qu’elles ont été produites selon la techniques des polymères et en utilisant tout bêtement des matériaux disponibles sur les lieux même de l’édification des pyramides de Gizeh…

Le chercheur français Joseph Davidovits, bien peu médiatisé dans son propre pays, s’étonne que les grands archéologues officiels répugnent à valider ses trouvailles selon lui sont incontournable, et ne comprend pas la raison de ce refus de ce qu’il décrit comme la Vérité scientifique…

Pyramides et alchimie moyen-âgeuse

Evidemment, admettre que les pyramides ont été créées, tout comme de nombreux autres sites antiques, avec de la pierre philosophale (du béton issus de matériaux généralement trouvés sur place), reviendrait non seulement à enlever de la magie à des sites mythiques qui ont façonné l’imaginaire des citoyens du Monde pendant des décennies, mais ouvrirait également la porte à toutes les interprétations !

Si les pyramides et les grands sites égyptiens ont été créées avec du béton géopolymère préparé sur place, si les hiéroglyphes ne sont pas sculptés mais simplement dessinés dans le béton frais avec un bâton (ou un outil équivalent), alors forcément ce qui semblait devoir mettre des décennies, sinon des siècles à être construit, devient un objectif plus facilement et plus rapidement réalisable.

Et dès lors, les travaux des membres de la prestigieuse académie des Sciences de Russie sur les alchimistes et les Pyramides, autour du cherhceur Fomenko, prennent un tout autre relief :

Alors, l’Egyptologie a-t’elle vraiment livré tous ses secrets ?

Mystère et boule de gomme !

Celui qui contrôle le passé contrôle le futur“, se plaisait à signaler l’auteur du roman d’anticpiation 1984 dans ce monde de plus en plus orwellien…

Ce n’est qu’une hypothèse parmi d’autres, sachant que l’Egyptologie est une science qui reste largement ouverte :

Et si la pierre philosophale qui, depuis les découvertes après le Moyen-âge des grandes oeuvres de civilisations anciennes et pré-chrétiennes (ou alter-chrétiennes) jusqu’alors inconnues, façonne ce monde de plus en plus matérialiste n’était finalement que du vulgaire béton géopolymère ?

Comme toujours, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *