Candidats leurres – Le RN veut “porter un projet alter-européen”

Source : lepoint.fr

Extrait : ” « Nous voulons porter un projet alter-européen »

Au vu des résultats des populistes en Europe, êtes-vous optimiste pour les élections européennes ?

[Nicolas Bay, RN :] On voit une volonté de construire une autre Europe, qui n’a rien à voir avec la bureaucratie bruxelloise. À la fois au travers de nos alliés, qui sont désormais au pouvoir en Italie ou en Autriche, mais aussi avec des gouvernements qui partagent l’essentiel de nos grandes orientations. L’Union européenne est antidémocratique dans son fonctionnement, opaque avec la Commission européenne qui détient des pouvoirs considérables et impose ses vues aux peuples et aux gouvernements, punitive en infligeant des sanctions aux pays récalcitrants. On l’a vu avec Victor Orbán, attaqué parce qu’il refuse les quotas obligatoires de migrants et veut défendre l’identité de son pays. J’ai moi-même eu l’occasion de prendre la défense de la Hongrie cette semaine au Parlement européen, avant de m’entretenir avec ce dirigeant courageux. Les peuples montrent une volonté de sortir de ce modèle et le RN est un des fers de lance de cette insurrection démocratique à l’échelle européenne. Ces sanctions marquent une fuite en avant des institutions européennes à l’inverse de ce qu’attendent les peuples. Je pense d’ailleurs que cette tentative de mise au ban de la Hongrie n’aura pas d’efficacité, car elle n’obtiendra pas de majorité au Conseil européen.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

L’imposture sur l’européisme mal assumé, comme pour le front de gôche, est en train de s’imposer à l’extrême-droate : ces partis leurres sont européistes (et donc mondialistes) jusqu’au cou, et c’est la raison pour laquelle ils sont autant médiatisés et promus par le Système oligarchique néo-mondialiste qui tient les grands médias alignés.

Mais pour tenter de passer pour des vrais opposants à Macron et au Système, ils font semblant d’être anti-européens, alors qu’ils sont en réalité alter-européistes, comme les autres promus par le Système : le PS, DLF, le PCF, les Verts ou LR pour n’en citer que quelques-uns, l’UDI étant assez souvent euro-béate et contente du résultat pour sa part.

Mais comme le Système a été sciemment verrouillé par les puissants tireurs de ficelles euro-atlantistes et néo-mondialistes, et que le moindre changement de texte nécessite l’unanimité des membres, qui se détestent et se vomissent les uns les autres, autant dire que cette autre Europe promise depuis 40 ans n’est pas prête d’arriver…

Qu’à cela ne tienne : les électeurs sont le plus souvent de grands bébés immatures spirituellement et politiquement, qui avancent généralement la tête baissée sur le guidon quand ce n’est pas avec des oeillères, et croient toujours et encore au Père Noël !

Seul l’UPR est franchement anti-européiste, et pour ce qui est des Patriotes, ils tendent à se rapprocher d’Asselineau, mais doivent encore faire leurs preuves.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *