11 Septembre 2001 – Des monceaux de questions mais pas de réponse

17 années après les attentats terroristes du 11 Septembre 2001, les questions sont innombrables concernant cet événement truffé d’incohérences matérielles et de zones d’ombres !

Que ce soit sur l’effondrement des tours elles-mêmes, conçues pour résister à des attaques de ce type, sur l’effondrement du WTC 7, sur les enregistrements vidéos au Pentagone, sur les assurances des tours jumelles, sur les sociétés chargées de l’entretien des bâtiments, sur les actes de réjouissances documentés lors des attentats, sur les mouvements étranges de capitaux, sur l’enterrement loufoque de Ben Laden, etc.. etc…

17 ans plus tard, des milliers de documents ont été réunis et des centaines de questions ont été posées très précisément aux Autorités et aux défenseur de la version officielle par les chercheurs de Vérité, préparées le plus souvent des professionnels réputés dans leurs domaines de compétence.

17 après, le sujet reste tabou et aucune réponse n’a été apportée par les croyants en la version du clan néo-conservateur W. Bush, qui orchestrait à l’ONU de fausses preuves complémentaires pour attaquer l’Irak 2 ans plus tard et déstabiliser tout le proche Orient !

17 ans plus tard, ce sont toujours les relais de ce clan néo-conservateur qui ont pignon sur rue dans les grands médias alignés, et jamais ceux qui sont sceptiques sur les explications fournies par le clan Bush.

17 ans plus tard, la censure n’a jamais été aussi forte en “démocratie” occidentale, la propagande officielle autant martelée, la surveillance des citoyens lambdas aussi forte, la liberté d’expression aussi menacée, la répression idéologique aussi développée.

17 ans plus tard, aucune réponse concrète n’a été apportée par les autorités officielles aux questions posées par les chercheurs de Vérité.

17 ans après, l’omerta continue et le débat est interdit, sur l’un des sujets les plus explosifs du Nouveau Millénaire.

17 ans plus tard, on a plus que jamais droit, dans ce sujet comme tant d’autres, à ce genre de doxa néo-moralisatrice, lénifiante et pontifiante, dans les médias autorisés :

Circulez  ! Y a rien à voir. 

17 ans après les faits, les “théories du complot” n’ont jamais été aussi courues dans les “démocraties” occidentales et ailleurs sur la planète,

Mais 17 ans après, le tabou ultime, comme imposé par une sorte de puissant Pyramidion mondial, invisible et profond, est plus lourde que jamais.

Comme si cette chape de plomb phénoménale protégeait des affaires et des intérêts hautement supérieurs, occultes, quasi intouchables, au risque de tout emporter le jour où elle rompra sous les coups de boutoir portés par le Mouvement pour la Vérité, plus organisé, plus stratégique et plus motivé que jamais à faire valoir la Paix, la Justice et bien entendu la Vérité…

En France, la stratégie du Mouvement pour la Vérité passe par le soutien indéfectible au Frexit.

Partager cet article
  • 1
    Partage

7 pensées sur “11 Septembre 2001 – Des monceaux de questions mais pas de réponse

    • 22 septembre 2018 à 19 h 34 min
      Permalink

      Cela ne peut pas être un hologramme car il existe une trace thermique. La trajectoire de l’engin est connue ainsi que sa vitesse, bien trop élevée pour un gros porteur. Les premiers témoins parlent d’un petit avion, personnellement je penche pour un missile ?!!

      Répondre
      • 22 septembre 2018 à 20 h 12 min
        Permalink

        L’hologramme avait été lancé à l’époque pour diviser le triathlon movement et discréditer les autres pistes sur le wtc : avions + destruction contrôlée..

        Répondre
      • 22 septembre 2018 à 23 h 33 min
        Permalink

        Qu’est-ce que l’on voit du coup? 🤔

        Dans tous les cas, où est l’avion? Petit ou gros il aurait du s’ecraser sur la facade.

        Répondre
  • 11 septembre 2018 à 14 h 06 min
    Permalink

    On aura la vérité dans 100ans peut être,mais la population écervelée s’en moquera complètement. Bienvenue à idiocracy.

    Répondre
  • 12 septembre 2018 à 16 h 35 min
    Permalink

    Une bonne partie de la vérité sur ce qui s’est réellement passé ce jour là et les buts de ces attaques sous faux drapeau est déjà à la disposition du publique, je ne conçoit pas du tout que l’on puisse encore croire en cette thèse officielle en 2018!
    Pour ceux qui veulent creuser sérieusement le sujet, je leur conseille (si ce n’est pas déjà fait) le grand classique Loose Change mais aussi les travaux de Panamza, Laurent Guyénot et Thierry Meyssan (pour ne citer que ces 3 là)!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *