L’agresseur au couteau du 19ème arrondissement de Paris drogué ?

Source : lci.fr

“Sur l’assaillant, Smaïn s’étonne : “Il n’a rien dit même quand on l’a attrapé, certains lui ont demandé ‘pourquoi t’as fait ça ?’, mais il n’a pas répondu. Même au moment de l’attaque, il n’a pas prononcé un mot. Il avait l’air drogué, ce n’est pas possible de tenir comme il a tenu alors qu’il a été touché plusieurs fois par des boules de pétanques, des coups de barre de fer, de bâton…

Smaïn buvait un café en terrasse quand l’attaque a eu lieu. Il raconte à nos confrères du Parisien comment il a réussi à neutraliser l’assaillant avec d’autres témoins de la scène :

Quand cet Algérien a réalisé ce qu’il se passait, des jeunes joueurs de pétanque suivaient déjà l’assaillant. Si ces passants n’ont pas réussi à empêcher que deux touristes soient poignardés, ils ont acculé l’agresseur dans une rue annexe. Après l’avoir encerclé, ils l’ont frappé avec ce qu’ils avaient sous la main : boule de pétanque, barre de fer, palettes de bois trouvées sur place.  (…)”.

Lire la suite et la fin de cet article sur lci.fr.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Bravo à Smaïn et aux passants pour leur intervention collective.

Une fois de plus concernant cette agression au couteau près du bassin de la Villette dans le 19ème arrondissement de Paris dans la nuit de dimanche à lundi, l’agresseur semble drogué, et une fois de plus aucun dépistage de substances précises consommées ne semble devoir être opéré, ni même évoqué officiellement, ce qui est tout bonnement hallucinant de légèreté : par exemple, et sauf erreur de notre part, le procureur Molins n’a jamais fait état d’un dépistage poussé ni d’une publication des substance ingérées par les terroristes…

Quant est-ce que les autorités publiques vont-elles se pencher sur cette problématique et opérer un dépistage systématique et publiquement détaillé des stupéfiants, narcotiques et autres substances ingérées par les agresseurs et autres terroristes plus ou moins avérées ?

7 personnes ont été blessés, dont plusieurs grièvement, et l’une d’entre les victimes aurait un pronostic vital engagé.

L’agresseur quant à lui serait d’origine afghane.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *