ISS – La Russie annonce qu’elle ne transportera plus d’astronautes américains

Source : rt.com

“La Russie arrêtera de convoyer les astronautes us vers l’ISS à partir d’avril 2019

Le contrat conclu entre la Russie et la NASA pour acheminer des astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS) expirera en avril de l’année prochaine, a déclaré le vice-Premier ministre russe, Iouri Borissov.
Dans le cadre du contrat actuel, les astronautes américains disposent de sièges sur le satellite russe Soyouz pour atteindre l’ISS et rentrer chez eux.

Les États-Unis ont perdu leur capacité de missions spatiales habitées après le retrait du programme de la navette spatiale et sont sur le point de finaliser un remplacement sous la forme d’une capsule SpaceX Dragon humainement pilotée. (…)”

Lire l’intégralité de cet article sur rt.com.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

Enfin une mesure de rétorsion tangible contre l’Oncle Sam de la part de Poutine et de la Russie, qui ne faisaient qu’encaisser les coups et les accusations les uns après les autres, sans broncher jusque là.

D’ailleurs la Russie gagnerait à rajouter les astronautes français et anglais, qui ne manquent pas de suivre leur Maître comme de petits caniches bien dressés.

A moins que tout cela ne fasse partie, sinon d’un médiatique poisson d’avril, du moins d’un agenda mondial orchestré tout au sommet du pyramidion, bien au-delà des gouvernements fantoches, visant à une montée des tensions internationales progressive, largement prévisible jusqu’en 2022, l’année de tous les dangers ?

Vous avez aimé la guerre froide et la prétendue course à la lune, où tous les coups tordus et tous les bobards semblaient permis pour occuper les populaces en mal d’imaginaires communs et de compétitions inernationales ?

Vous adorerez la guerre très froide et la course à l’ISS, tremplin vers Mars…

On ne change pas une équipe qui gagne !

Les glitchs intempestifs sur fond vert remplaçant alors le carton-pâte des alunissages des 30 glorieuses.

Toujours les mêmes grosses ficelles pour museler la populace plongée dans des jeux de Pouvoirs largement scénarisés en très hauts lieux, une population mondiale de plus en plus paupérisée et maintenue dans l’ignorance la plus crasse : les parents et grands-parents des générations actuelles avaient gobé à peu près tout ce qui leur était proposé, et la course à celui qui avait la fusée la plus longue avait rapporté tellement d’argent à l’Etat profond !

Alors pourquoi s’en priver ?

Comme aimait à le répéter de Gaulle, “l’Histoire ne se répète pas, elle bégaie”.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *