Processus génocidaire de la Révolution et Monarchie européiste

Le Mouvement royaliste et Reynald Secher exposent le processus génocidaire de la révolution de 1789.

Soit. Le constat est sévère et plutôt juste.

Malheureusement, il s’avère que ces royalistes, qui furent pue résistants lors del a Seconde Guerre Mondiale, sont aussi et surtout européistes, comme François Asslineau l’a fort à propos rappelé dans un récent entretien en direct face aux internautes !

Dès lors, ces gens qui dénoncent la République estiment que l’Europe, qui en est sa manifestation ultime, est aujourd’hui incontournable, ce qui est absolument incohérent, irrationnel et injuste, pour paraphraser l’un des intervenants de cet exposé…

Bref, une chose est d’étudier l’Histoire et de l’analyser, même à propos, autre chose est d’appliquer des méthodes et des stratégies efficaces pour remédier aux dangers dénoncés !

Le Frexit, qui aurait pu inclure les royalistes comme François Asselineau l’avait espéré un temps afin d’étoffer les troupes, n’est visiblement pas partagé par les héritiers de la couronne de France, qu’ils soient héritiers officiels ou héritiers plus disputés : la sortie du processus euro-atlantiste n’est partagé ni par les uns ni par les autres, qui ne jugent désormais que par l’Europe, estimant sans rire que sa construction irait dans le sens de l’histoire, alors qu’elle est l’ultime avatar de la Révolution génocidaire !

Tant pis pour eux, les royalistes à la belge ou à l’espagnole et autres adeptes monarchiques “d’une autre Europe” des Nations : par cette attitude peu courageuse et infantile de suivisme et de soumission au projet euro-atlantiste, même alternatif, les héritiers du trône de France s’excluent d’eux-même du Mouvement de Restauration de la Vérité qui se passera d’eux, mais qui veillera à restaurer les valeurs spirituelles de la France que Louis XIV avait, avant même la Révolution, largement souillées.

Certains mettent tout le malheur de la France sur le dos des Francs-maçons, mais ils ont profité d’un délitement terrible des valeurs spirituelles de la France institué par leurs prédécesseurs, par une royauté de plus en plus perdue sinon dévoyée.

Il est trop facile et même dangereux de dépeindre le monde de manière aussi manichéenne, comme aurait dit le Père Régimbald qui lui, savait faire preuve de Discernement.

Partager cet article

2 pensées sur “Processus génocidaire de la Révolution et Monarchie européiste

  • 18 mai 2018 à 15 h 38 min
    Permalink

    Je suis personnellement royaliste et pourtant je suis à fond pour le Frexit ! L’Europe c’est l’euro et l’euro c’est la ruine ! N’oublions pas que dans la mythologie, la déesse Europe, se fait enlever et violer par Zeus ?!

    Répondre
    • 18 mai 2018 à 18 h 04 min
      Permalink

      Oui, heureusement qu’il reste des royalistes comme vous Bruno pour le Frexit, sinon ce serait à désespérer !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *