Politique & Eco n°170 de Pierre Jovanovic

Politique & Eco n°170 – Pierre Jovanovic : Retraités, banques, faillite : Macron, Hollande en pire !

Olivier Pichon de TV Libertés reçoit le journaliste financier Pierre Jovanovic pour évoquer la politique d’Emmanuel Macron sur les retraites et les banques.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT

On tourne un peu en rond du côté de TV Liberté et de Pierre Jovanovic, qui dénoncent un système complètement vérolé et aux portes de l’implosion, mais ne proposent pas de solutions alternatives.

Pourtant la solution existe et c’est le FREXIT.

Mais dans leur bouche, le mot Frexit est un mot totalement tabou : combien de fois l’ont-ils prononcé durant cette revue de presse ?

Zéro.

Zé-ro.

Nib.

Quand le journaliste de TV Liberté a évoqué une solution possible, il a demandé s’il fallait envisager le “Suicide” mais Pierre Jovanovic n’a pas relevé…

Plus tard, Jovanovic évoque l’interdiction par l’Europe des référendums, mais là encore, tout est retombé à plat.

Autant dire que Pierre Jovanovic et le journaliste de TV Libertés attisent les rancoeurs, mais ne proposent rien en contre-partie (à part acheter du bitcoin ou de faire passer son emprunt en taux fixes), ce qui au final ne peut que faire le jeu du Pyramidion et de ses illuminatillons, qui ont besoin pour leur chaos programmé d’une populace en-niaisée et énervée, devant laquelle certains agitent le chiffon rouge sans jamais rien proposer de construit et de durablement contre-efficace.

Ces politiciens et ces médias qui ne se positionnent pas de manière constructive sur une stratégie alternative construite et réfléchie participent au chaos programmé.

C’est triste à dire, car dans leur constat, il y a de nombreux points vrais, mais c’est ainsi.

Dénoncer ne suffit pas pour s’opposer : il faut aussi proposer.

Au risque sinon de tourner en rond et de faire le jeu de l’adversaire que l’on prétend dénoncer (en l’occurrence ici les banquiers).

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *