Daech revendique une attaque au couteau fatale à Paris

2 personnes – dont l’assaillant abattu par la police – ont été tuées lors d’une attaque au couteau en plein Paris près de l’Opéra, tandis que 2 autres personnes seraient dans un état grave.

Jonathan, serveur dans le quartier de l’opéra, témoigne :

“L’impression qu’il était fou”. “Il a commencé à agresser les passants qui étaient à côté de notre restaurant, ils ont essayé de se réfugier à l’intérieur”, poursuit le serveur. “Il a agressé une dame, son compagnon est venu la défendre, il l’a agressé à son tour… Ensuite ça s’est passé dans le restaurant d’à côté, l’agresseur a continué à faire le tour.”

Et de souffler : “Pour moi, il ne craignait rien du tout, j’avais juste l’impression qu’il était fou ou drogué.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Une fois de plus des témoins font état d’un tueur drogué, mais une fois de plus, aucune autopsie ne sera réalisée pour tenter de savoir quelles substances psychotropes le terroriste a bien pu ingérer avant d’être lâché dans les rues de la capitale, une destination décidément de plus en plus dangereuse et dans laquelle la police et surtout le gouvernement Macron semblent apparemment incapables de protéger efficacement la population !

Partager cet article

8 pensées sur “Daech revendique une attaque au couteau fatale à Paris

  • 13 mai 2018 à 8 h 06 min
    Permalink

    Oui.

    Et il y’aura bientôt un lancer de ballons multicolores, avec des nounours et des petits coeurs, bonbons pour combattre le terrorisme.

    Il ne manquerait que le président des bisous!

    Répondre
  • 13 mai 2018 à 10 h 25 min
    Permalink

    Avec tous les migrants qui arrivent, les Illuminati ont bien fini par trouver un candidat pour servir leur chaos insrumentalisé.

    Répondre
  • 13 mai 2018 à 11 h 07 min
    Permalink

    En n’emprisonnant ou ne renvoyant pas chez eux tout les fichiers S pour islamisme radical, le gouvernement se montre complice des crimes commis par ces fichiers S.
    Ce gouvernement doit donc être dissout pour complicité de terrorisme

    Répondre
  • 13 mai 2018 à 11 h 27 min
    Permalink

    Surtout un type qui n’avait rien à faire chez nous (avec ou sans drogue).

    Répondre
  • 13 mai 2018 à 13 h 03 min
    Permalink

    Au début c’était tous les deux ans, puis tous les ans, puis tous les 6 mois et là on arrive à tous les mois. Et il faudra s’attendre à ce que ce soit tous les jours.

    Répondre
    • 13 mai 2018 à 18 h 51 min
      Permalink

      N’importe quoi ! Par contre, abattre un terroriste ce n’est pas du tout l’idéal pour remonter les filières vers les donneurs d’ordre et autres relais et commanditaires…

      Et là, effectivement cela pose un souci.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *