Demi Pyramide ? Demi-injustices ? Le nouveau Tribunal de Paris

Source : lefigaro.fr

“Le déménagement historique du Palais de justice de Paris en chiffres

INFOGRAPHIE – Après plusieurs siècles sur l’Ile de la Cité, le tribunal de Paris quitte ses murs: le nouveau Palais de justice, un grand bâtiment moderne dans le quartier des Batignolles, accueillera ce lundi sa première audience.

100.000 cartons, 42 kilomètres de documents, 2 000 personnes…. C’est un déménagement hors norme qui commence ce lundi [16 avril 2018] au Palais de Justice de Paris. Jusqu’à mi-juillet, un ballet de 1300 camions de 20 mètres cubes va s’exécuter sur l’Île de la Cité, avant de rejoindre le nouveau tribunal dans le quartier des Batignolles, au nord-ouest de la capitale.

Culminant à 160 mètres, le nouveau tribunal s’impose depuis plusieurs mois dans le paysage de la capitale. Il s’agit de la deuxième tour la plus haute de Paris intra-muros, après la tour Montparnasse. Jusqu’à 9 000 personnes se rendront chaque jour dans ce tribunal composé de quatre ensembles de verre superposés.

Ce nouveau bâtiment de 120.000 m² comporte notamment 90 salles d’audience pour les procès de première instance – contre 26 dans l’ancien palais – et 200 cellules destinées au dépôt de police et à l’administration pénitentiaire. (…)

Ce vaste déménagement concerne 2 000 personnes. Parmi elles, 376 magistrats du siège, 136 magistrats du parquet de Paris et 18 du Parquet national financier. Mais aussi 1 088 fonctionnaires du greffe du tribunal de grande instance (TGI) de Paris.

Lire l’ensemble de cet article sur lefigaro.fr.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXI

Certains parlent d’une architecture moderne en forme de légos de verre, nous évoquerons plus précisément une architecture moderniste en forme de demi-pyramide en légos de verre…

Faut-il en déduire que la justice qui sera rendue dans ce bâtiment sera “meilleure” et moins injuste que celle qui était rendue sur l’ile de la Cité ?

A demi-pyramide, demi-injustices ?

Nous ne le pensons pas, et craignons que la justice rendue soit encore et toujours trop à sens unique, pour les puissants plutôt que pour les faibles.

Nouvelle ou ancienne architecture, de ce point-de-vue du fond, on peut craindre qu’il n’y ait pas de renouvellement ni d’amélioration dans la dégradation constante…

En tout cas, le volume et la hauteur de cette construction, dans le top 3 des édifices de la “ville Lumière”, outre sa forme semi-pyramidale qui en dit long sur les symboles occultes cachés derrière, est telle qu’on peut se demander si le tribunal ne va pas devenir bientôt un élément-clef de la gouvernance en zone France, en tout cas pour les classes périphériques !

Est-ce un clin d’oeil aux travaux de Pierre Hillard qui évoque l’installation imminente d’un ordre noachide, ou noachique, c’est selon, dans lequel le tribunal joue un rôle central dans l’administration des sous-strates de la Cité (en périphérie d’un noyau décisionnel central), plus encore peut-être que le Pouvoir politique et démocratique ?

Officiellement, ce nouveau bâtiment “symbolise la justice moderne” : il pourrait même symboliser la justice post-moderne…

Comme toujours à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

 

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *