Facebook s’effondre après l’affaire sur le négationnisme

Source : lemonde.fr

Facebook s’effondre en Bourse, après les scandales à répétition

Le titre du réseau social a plongé de 24 % après la clôture à Wall Street. En cause : un ralentissement plus fort qu’attendu de la croissance de son chiffre d’affaires.

Le titre Facebook a plongé de 24 %, mercredi 25 juillet, après la clôture à Wall Street, un effondrement qui a fait fondre la capitalisation boursière du groupe d’environ 150 milliards de dollars (128 milliards d’euros) en moins de deux heures. Rattrapé par les polémiques de ces derniers mois, le réseau social a déçu au deuxième trimestre, en nombre d’utilisateurs comme en chiffre d’affaires, et a prévenu que le ralentissement se poursuivrait.

(…)

La dernière polémique en date remonte à quelques jours : M. Zuckerberg s’est fait violemment critiquer pour son refus de bannir les négationnistes du réseau social. »

Lire l’intégralité de cet article sur lemonde.fr

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Comme nous l’annoncions depuis plusieurs mois Facebook d’abord, et d’autres réseaux par la suite, sont en train d’arriver au bout de leur logique :

Soit ils se transforment en collaborateurs zélés du Système mondialiste, en appliquant à la virgule près leurs exigences, soit ils disparaissent purement et simplement, quelle que soit leur valorisation boursière.

Et même s’ils appliquent les consignent, ils boiront la tasse, car alors c’est le public, se sentant de plus en plus fiché et emprisonné dans le réseau social en question qui s’enfuira et fermera son compte.

Ce retrait massif de capitaux de -25% en une journée (un quart de la valeur, quand même) est un coup de semonce au PDG de Facebook, qui croyait pouvoir apprécier par lui-même la politique de censure à appliquer.

Les masques tombent et les gogos qui croyaient au merveilleux monde des Bisounours vont commencer à se réveiller, mais il est déjà bien tard, et le réveil s’annonce difficile.

L’agenda néo-mondialiste est déjà bien avancé, et beaucoup vont se réveiller avec la gueule de bois, à commencer par le PDG de Facebook, Zuckerberg soi-même !

Partager cet article
  • 1
    Partage

Une pensée sur “Facebook s’effondre après l’affaire sur le négationnisme

  • 26 juillet 2018 à 17 h 46 min
    Permalink

    Voilà comment finissent tous les collabos de l’empire et aveugles comme ils sont, ils ne comprendront jamais! Car cette histoire de négationnisme n’en est pas la vrai cause mais bien la censure de plus en plus prenante qui pousse à fuir ce site. Bientôt le tour de youtube et twitter.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *