A Nantes, une possible bavure enflamme sa banlieue

La situation reste explosive en zone France, et la moindre « bavure policière », aussi dramatique soit-elle (et en ce cas elle l’est), suffit dans la torpeur de l’été à embraser les alentours.

Avec la médiatisation forcenée de ces événements, la propagation menace…

Il n’y a pas à dire : la Société française est une vraie cocotte minute chauffée à blanc par les élites qui déterminent et appliquent une politique de la ville et une éducation nationale proprement hallucinantes et potentiellement mortifères depuis plusieurs dizaines d’années.

Une grosse étincelle, un coup-bas orchestré de main de Maître, et tout explose.

 

 

Partager cet article
  • 1
    Partage

5 pensées sur “A Nantes, une possible bavure enflamme sa banlieue

  • 8 juillet 2018 à 15 h 01 min
    Permalink

    Des émeutes raciales sur fond de commerce de drogue.

    Répondre
  • 8 juillet 2018 à 22 h 38 min
    Permalink

    Il ne faut pas confondre « bavure » et « nettoyage » voyons…

    Répondre
  • 11 juillet 2018 à 14 h 22 min
    Permalink

    Ces émeutes raciales sont menées par la racaille d’en bas avec l’approbation de celle d’en haut pour défendre son commerce de drogue et continuer à parasiter et pourrir ce pays de l’intérieur!
    Je ne crois d’ailleurs pas qu’un patriote parviendra à prendre le pouvoir sans que des cadavres ne pleuvent dans les rues vu le nombre d’idiots utiles qui y habitent!

    Répondre
  • 11 juillet 2018 à 22 h 42 min
    Permalink

    Je viens de lire un article concernant les antifas qui veulent un CRS mort pour venger ce pauvre délinquant.

    Répondre
  • 11 juillet 2018 à 22 h 44 min
    Permalink

    D’ailleurs chose amusante, ces antifas aimeraient bien se faire accepter par les caïds et faire cause commune mais à priori ça ne prend pas. Affaire à suivre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *