Bataclan – Ordres de retrait, enquête baclée : des familles en colère

Selon les journalistes de RT France, de nouvelles révélations fracassantes tombent actuellement dans le dossier très lourd du Bataclan (rappelons-nous les déclarations à charge du Chanteur vedette du groupe en représentation ce soir-là concernant son ressenti sur l’équipe de sécurité et sur l’ambiance qui régnait selon lui avant l’attaque terroriste la plus meurtrière de France).

Ces révélations sont rendues possibles par les dizaines de plaintes des familles de victimes très mécontentes de la gestion de l’attentat par les autorités et des enquêtes officielles qui ont suivi, et qui demandent désormais des comptes devant la justice en portant plainte contre X.

Cet attentat a constitué un choc terrible dans l’inconscient collectif français, notamment par le nombre considérable des victimes, les tueurs ayant pu opérer pendant plus de 2 longues heures sans être inquiétés, mis à part un policier armé d’un simple pistolet de petit calibre, qui a pu, apparemment, neutraliser de son propre chef l’un des terroristes, évitant un bilan encore plus terrible…

Sachant qu’il y avait eu d’autres attentats auparavant, sachant que des forces lourdement armées auraient pu intervenir ce soir-là selon des informations restant à étayer, les familles qui ont porté plainte aimeraient connaître les raisons du dysfonctionnement qu’elles dénoncent, comme l’avocat de l’une d’elles dans la présente vidéo, qui évoque un sujet particulièrement émouvant…

Partager cet article
  • 3
    Partages

2 pensées sur “Bataclan – Ordres de retrait, enquête baclée : des familles en colère

  • 20 juin 2018 à 22 h 04 min
    Permalink

    Ce dossier, comme tant d’autres, parait proprement S C A N D A L E U X !

    Répondre
  • 20 juin 2018 à 23 h 43 min
    Permalink

    Le terrorisme est d’ordre étatique et je reste persuadé que cette étrange opération du 13 novembre était une co entreprise m*** – *** [Passage modéré – Sujet sensible : merci pour votre compréhension. Nous n’avons d’autre choix que de nous baser sur des éléments du dossier].

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *