Le fondateur de l’Ethereum Vitalik Buterin dit que la NSA a créé le Bitcoin

Source :  ambcrypto.com

« Le Bitcoin a été créé par la NSA, déclare le co-créateru dez l’Etherum

Metroco.uk a découvert un post de Vitalik Buterin [NDLR : Co-fondateur de l’Etherum], en réponse à un intervenant qui disait que Satoshi (NDLR : Le créateur officiel et anonyme du Bitcoin] n’a jamais laissé personne connaître son identité, et qui poursuivait ainsi :

“Je ne serai pas surpris qu’il soit en réalité un Américain travaillant pour la NSA et spécialisé dans la cryptographie. Et alors il en a eu marre des politiques monétaires du gouvernement et a décidé de créer le Bitcoin.”

Ce à quoi Vitalik Buterin, co-fondateur de l’Ethereum a répondu :

“Ou la NSA elle-même a décidé de créer le Bitcoin”

En complément de quoi, Vitalik a rajouté :

“Des entités comme les méga-corporations ert les gouvernements travaillent contre elles-mêmes tout le temps, et je ne serait pas trop vraiment surpris que la NSA ait un quelconque rôle au minimum à le soutenir.”

Lire l’article entier en anglais sur  ambcrypto.com.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Nous partageons bien évidemment cette accusation portée contre la NSA et la CIA par cet expert mondial des crytpo-monnaies, et l’avons déjà souligné par le passé, quasiment depuis le début de cette aventure du Bitcoin.

Voici pour rappel les principaux arguments allant en ce sens :

  • 1 créateur totalement anonyme : comment diable une simple personne physique peut-elle de nos jours créer un système aussi complexe et aussi ouvert sur le monde, avec de tels enjeux capables de déstabiliser à terme les économies mondiales, tout en préservant son identité secrète ? Cela est tout simplement impossible. Si son identité demeure secrète, c’est tout simplement parce que les agences de renseignement, qui ont tout pouvoir pour lire les emails, pour remonter les pistes informatiques, qui disposent de tous les moyens d’écoute et de toutes les portes dérobées, protègent sciemment cette identité. Et si elles protègent cette identité, c’est soit parce qu’elles sont directement ou indirectement partie prenante, soit que ce secret sert leurs propres intérêts. Il n’y a pas d’autre alternative possible.
  • 1 monnaie dématérialisée mondiale : comment expliquer que le Bitcoin recoupe à la virgule près les idéaux des élites néo-mondialistes largement infiltrées dans les agences de renseignement euro-atlantistes telles que la CIA et la NSA ? Cette monnaie est totalement dématérialisée, comme le planifient les élites pro-NWO soutenues par les agences secrètes, et cette monnaie est mondiale, comme en rêvent ces mêmes élites pro-NWO soutenues par les services secrets ! De telles coïncidences sont pain béni pour ces réseaux atlantistes, à moins bien évidemment qu’il ne s’agisse pas de coïncidences, mais plus prosaïquement d’une création de leurs propres services.
  • 1 monnaie traçable de A à Z : Les élites néo-mondialistes et les agences de renseignements euro-atlantistes à leur botte rêvent d’une monnaie souvent présentée comme anonyme dans les médias, mais qui en réalité  est entièrement traçable de A à Z, et qui leur permettrait de remonter toutes sortes d’agissements et de potentiels complots à leur encontre. Là encore, ce Bitcoin est pain béni pour leurs plans néo-mondialistes, qui vise à maîtriser les flux financiers pour éviter que des forces concurrentes puissent amasser de l’argent et le Pouvoir qui s’en rattache sans soulever d’alertes et sans pouvoir comprendre précisément qui a participé à cette accumulation d’argent. De même, s’ils veulent implémenter la marque de la bête, qui n’est rappelons-le rien d’autre que la marque de Mammon, sur chaque individu vivant sur la terre et autorisé à accumuler de l’argent, il leur faut impérativement disposer d’un traçage, de la même manière qu’ils tracent déjà les filières de production, la comptabilité, les flux financiers, etc.. Le contrôle est leur assurance-vie et la garantie que leur Pouvoir ne sera pas renversé à l’avenir.
  • 1 monnaie autorisée quasiment partout dans le monde : L’un des points les plus hallucinants concernant le Bitcoin, c’est que cette monnaie a été autorisée dans tous les pays du monde ou presque ! Alors même que le Système bancaire est particulièrement verrouillé, comment expliquer que les autorités financières et les Etats, qui disposent de tous les pouvoirs pour interdire instantanément tout produit financier qui leur déplairait, n’aient jamais agit en ce sens, faisant semblant d’encadrer cette monnaie qui permet pourtant le développement du crime, de la drogue, des armes, du fameux terrorisme et de la prostitution ! S’ils ont laissé faire, c’est simplement parce que l’oligarchie néo-mondialiste leur a donné instruction de laisser faire. Tout au plus ont-ils pris quelques mesures cosmétiques pour refroidir une machine qui avait tendance à s’emballer, et pour faire semblant de lutter contre le crime organisé, tout en affirmant leur prétendue autorité.
  • 1 monnaie qui intéresse de plus en plus les banques et les grands investisseurs institutionnels : après des signaux contradictoires, les banques et les grands investisseurs institutionnels se positionnent de plus en plus ouvertement sur ce nouveau marché, et prêtent progressivement leur nom et leur caution à cette « étrange crypto-monnaie », fondée par un inventeur anonyme… Tout cela bien évidemment ne tient pas la route une seule seconde au vu des sommes en jeu : si les banques s’insèrent progressivement dans les crypto-monnaies, c’est tout simplement parce qu’elles y sont enjointes par les grands think-tanks et les forces discrètes qui les dirigent !
  • 1 monnaie soutenue par les collaborateurs du Système et les idiots utiles : Dès le début, les grands sites financiers ont dédié des outils de suivi du Bitcoin et des crypto-monnaies, leur accordant de facto un caractère quasi officiel et institutionnel, alors qu’ils sortaient de nulle part ! De même, de nombreux idiots utiles et pseudo-dissidents, y compris des célèbres analystes financiers pseudo-alternatifs, invitent régulièrement leurs ouailles à investir dans les crypto-monnaies, permettant à cette monnaie néo-mondialiste de pénétrer progressivement toutes les couches de la Société !

Bien évidemment, les tireurs de ficelle de l’ombre maîtrisent parfaitement le cours du Bitcoin et sont capables de l’orienter à la hausse ou à la baisse en fonction de leur propre agenda et de leurs propres intérêts, et tandis que les système financier en place menace de s’effondrer tellement il est vérolé, le recours miraculeux aux crypto-monnaies permettra de maintenir un contrôle minimal sur une situation qui en apparence, mais en apparence seulement, semblera avoir totalement plongé dans le chaos.

En d’autre terme, si les élites néo-mondialistes n’avaient pas bénéficié de la création inespérée du Bitcoin et des crypto-monnaies pour développer leur agenda du Nouvel Ordre Mondial, elles auraient du l’inventer.

Ce qu’elles ont de toute évidence fait, par l’intermédiaire des agences économiques et informatiques contractuelles de la NSA et de la CIA.

Quant aux monnaies secondaires qui ont suivi la voie ouverte par le Bitcoin, elles servent de ballons d’essais pour affiner le modèle économique et sont pour la plupart autorisées comme le Bitcoin, moyennant quelques contrôles progressifs, mais auront sans doute vocation à fusionner le moment venu.

Seuls les gogos et les analystes de mauvaise foi peuvent encore de nos jour vendre l’idée du créateur japonais anonyme et esseulé, mais tous espèrent bien en retour s’engraisser sur le dos de la bête.

Lorsque vous ou vos enfants irez chercher votre puce sous-cutanée au Bureau économique de votre Comté (les départements auront été supprimés en zone France de l’UE d’ici là), sans doute paierez-vous vos achats en cryptos.

Partager cet article
  • 2
    Partages

4 pensées sur “Le fondateur de l’Ethereum Vitalik Buterin dit que la NSA a créé le Bitcoin

  • 17 juin 2018 à 15 h 08 min
    Permalink

    On pouvait s’en douter dès le départ. En ce qui me concerne, c’est la simultanéité de l’apparition de cette monnaie et de la suppression progressive de l’argent liquide qui m’a mis la puce électronique à l’oreille. L’étude des chronologies des phénomènes permet toujours de faire apparaître les fausses inventions.
    L’article résume parfaitement l’histoire.
    D’ailleurs, si cette crypto-monnaie était vraiment ce qu’elle prétend être, de nombreuses autres monnaies alternatives seraient apparues, les petits génies de l’informatique ne manquant pas, et ils leur suffiraient de reprendre la trame du Bitcoin pour en créer une infinité.
    Le fait est que cette monnaie soit unique et mondiale, veut tout dire….

    Répondre
  • 17 juin 2018 à 19 h 37 min
    Permalink

    Oui, en effet, pour m’y intéresser un peu, je n’ai toujours pas compris ce qu’il y a de privé dans le Bitcoin.
    Si quelqu’un me donne sa clé publique (équivalent de son compte) pour que je lui fasse un virement en bitcoin, je peux voir l’ensemble des opérations et le solde de cette clé. Bien sûr je vois les opérations qui vont sur des clés publiques, donc je ne sais pas ce que mon interlocuteur a réalisé comme opération.
    Mais c’est évidemment différent pour les grosses entités qui auront associé ces clé publiques à toutes les informations qui circulent sous forme de nuage (mails, adresse, numéro tel, contacts, etc).

    Bref la blockchain du bitcoin leur est comme un grand livre ouvert avec tout l’historique.
    C’est quand même fort qu’on arrive à présenter ça comme des transferts anonymes sur 100% des forums.

    Répondre
    • 17 juin 2018 à 19 h 39 min
      Permalink

      Présentation méchumnique, comme toujours (inversion).

      Comment voulez-vous vendre du Bitcoin en disant qu’il allait tracer vos transactions de A à Z et que tout l’historique serait dans la clockchain ?

      Personne n’en voudrait, ou pas grand monde.

      Répondre
  • 17 juin 2018 à 22 h 34 min
    Permalink

    Il n’y a qu’une monnaie qui a réellement de la valeur et qui en aura encore plus lors de l’effondrement final et lors du marquage du bétail : l’or et l’argent. Ceux qui n’en auront pas devront malheureusement se faire pucer pour ne pas mourir de faim. 😬

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *