Space X reporte siné dié son voyage habité vers la lune

Source : generation-nt.com

« Le survol de la Lune par des touristes spatiaux sous la houlette de SpaceX prend du plomb dans l’aile. Il n’est toutefois pas annulé.

Ce ne sera finalement pas pour cette année. En février 2017, SpaceX avait annoncé vouloir envoyer deux touristes spatiaux dans un voyage autour de la Lune puis un retour sur Terre d’ici la fin de 2018.

À l’époque, la société d’Elon Musk soulignait que deux candidats avaient déjà versé un dépôt important, et d’ajouter :  » Nous prévoyons d’effectuer des examens de santé et d’évaluation physique ainsi que les premiers entraînements plus tard cette année (ndlr : en 2017).  »

Ces touristes spatiaux vont devoir patienter plus longtemps que prévu. Le Wall Street Journal indique que la mission atypique est désormais reportée au moins jusqu’à la mi-2019, et probablement davantage encore. (…) »

Lire la suite et la fin de ce nouveau rendez-vous manqué avec la lune sur generation-nt.com.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Résumons la situation, cela fera bientôt 50 looongues années, des hommes à la bagouze très humaniste ont officiellement mis le pied sur la lune : un grand pas pour la Nasa et pour les USA.

Mais depuis les missions Apollo, c’est le vide sidéral : tous les projets promettant d’y retourner ont été soit ajournés, soit purement et simplement annulés.

La Nasa a récemment annulé définitivement son programme de rover lunaire, au grand dam des crédules scientistes, qui pensaient sincèrement que la mission serait menée à son terme, malgré les mises en garde des conspirationnistes qui décrivaient un projet peu réaliste.

Et maintenant, c’est l’opérateur privé à la grande bouche qui doit se dédire au tout dernier moment, alors qu’il racontait à toutes les télévisions du monde que ses 2 premiers clients avaient déjà versé des arrhes et qu’ils menaient les derniers examens de santé pour embarquer dans un incroyable périple autour de la lune !

Evidemment, la déception passée, tous les gogos – et ils sont nombreux – diront que c’est pas de chance, que c’est juste un petit problème technique, « un contre-temps » malencontreux, et qu’une nouvelle mission sera programmée dès la mi-2019, ou un peu plus tard…

Ou à la Saint Glinglin ?

Qui sait vraiment à ce jour ?

A moins que les technologies de réalité virtuelle en temps réel ne progressent suffisamment d’ici là ?

Auquel cas, les clients pourront toujours se rabattre dans un exercice disons… moins risqué.

Ces richissimes clients aventureux, dont il sera intéressant de connaître le pédigrée, et l’opérateur privé pourraient alors organiser, les yeux grand fermés, une magnifique exploration lunaire et réaliser en toute quiétude une gigantesque opération médiatique et financière, à faire pâlir la Nasa !

Et Stanley depuis là où il se trouve sera nul doute enchanté.

Il sera alors possible d’étendre à l’infini ces « voyages habités » extra-ordinaires vers Mars (c’est prévu officiellement pour 2024), et pourquoi pas autour du soleil pendant qu’on y est (pas encore de délai) !

Et avant 2050 la voie Lactée !

Nul doute qu’avec quelques bonnes canettes de bière et de Coca au frais (le réfrigérateur américain s’annonce un Musk « must » pour les voyages habités privés), les touristes de l’espace vont pouvoir supporter très facilement les rayonnements solaires et pourront presque faire la bise à l’Astre du jour…

Ah décidément la science, quelle magnifique aventure humaine !

« Quand Elon Musk promet la lune, les gogos regardent les fusées. »

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *