Cerveau – Pour Patrick Cohen, le glyphosate ne rend pas malade

Source : agoravox.tv par Octavio

« Le 30 mai 2018, le député européen d’EELV Yannick Jadot était l’invité de « C à vous » sur France 5. Il était question du projet de loi agriculture et alimentation adopté ce jour en première lecture par l’Assemblée nationale. Le rejet de plusieurs amendements gravant dans la loi l’engagement présidentiel d’interdire l’usage du glyphosate, cet herbicide soupçonné d’avoir des effets cancérigènes, d’ici à 2021 est, selon Le Monde, le signe le plus spectaculaire de la pusillanimité de cette loi. Une victoire des lobbies ?

Sur le plateau de « C à vous », Patrick Cohen a contesté la dangerosité supposée du glyphosate en se basant sur plusieurs études concordantes. Yannick Jadot ne s’est pas montré convaincu par l’argumentation du journaliste. »

L’interview en intégralité :

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Le Docteur Cohen à l’oeuvre, encore et toujours, dans ses meilleurs sketchs !

Son collègue Michel Cymès semble avoir trouvé un rude concurrent dans la surenchère médicale pro-Système !

Allez les ex téléspectateurs complotistes, c’est Ce Soir ou Jamais : vous reprendrez bien un tout petit fond de verre à digestif de Round Up ?

Il se murmurerait dans des études « indépendantes » qu’à très faible dose, il pourrait constituer un remède radical pour la laver définitivement les cerveaux malades…

Partager cet article
  • 1
    Partage

5 pensées sur “Cerveau – Pour Patrick Cohen, le glyphosate ne rend pas malade

  • 6 juin 2018 à 20 h 23 min
    Permalink

    Il faut croire que le Roundup attaque surtout les esprits faibles ou plutôt les faibles d’esprit… woua !

    Répondre
  • 6 juin 2018 à 21 h 19 min
    Permalink

    Ras le bol de toutes ces po***es co***bos du système.
    Je ne serais même pas étonné d’apprendre que toutes ces personnes consomment du bio en plus.

    Répondre
  • 8 juin 2018 à 17 h 29 min
    Permalink

    Un ver de terre est plus utile à la terre qu’un Patrick Cohen à l’info

    Répondre
  • 12 juin 2018 à 12 h 51 min
    Permalink

    C’est gentil mais ce qu’il ne disent pas c’est que le produit vendu qui contient du glyphosate, contient aussi pas mal d’autres merdes, en fait on a compris que Monsanto a mis dans son produit fini un ingrédient breveté (le glyphosate) avec des produits sur et efficace depuis longtemps mais interdit en France depuis les années 70 (un dérivé de l’arsenic qui était hyperefficace) , alors si on interdit le glyphosate, Monsanto (de son nouveau nom Bayer) va inventer un autre brevet pour remettre l’arsenic et autres merdes réellement biocides. C’est sur cela qu’ils doivent mener le combat car peut etre que Cohen a raison le glyphosate SEUL est pas si dangereux (et c’est bien la diablerie qui a été transmise par l’OMS en se faisant ac**er), mais c’est l’effet cocktail que l’OMS n’a pas eu le droit de commenter vu que c’est des co***us.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *