Coopération militaire atlantiste – Des employés de Google démissionnent suite au projet Maven

Source : Mashable.france24.com

« Deux mois après la révélation d’une collaboration entre Google et le Pentagone autour d’un projet militaire, la colère des salariés de l’entreprise tech s’intensifie.

Souvenez-vous, en mars dernier, Google confirmait l’existence du Projet Maven : une mission à plus de 7 millions de dollars qui vise à construire un système d’intelligence artificielle capable d’analyser efficacement des images prises par des drones militaires du Pentagone.

VOIR AUSSI : Google aide le Pentagone à analyser ses vidéos de drones militaires grâce à une intelligence artificielle

Mais depuis la révélation de cette collaboration de l’entreprise de la Silicon Valley avec ce programme controversé du département de la Défense des États-Unis, de nombreux employés de Google expriment leur désapprobation.

Aujourd’hui, le site Gizmodo rapporte qu’une douzaine de salariés du géant de la tech ont tout simplement démissionné, évoquant des inquiétudes éthiques et morales quant à l’implication de Google dans le domaine politique et militaire. « Les actions sont plus fortes que les mots. Cela ne me satisfaisait plus d’évoquer mes préoccupations juste en interne. Alors la plus forte déclaration que je pouvais faire contre ça, c’était de partir », raconte un de ceux qui a démissionné.
4 000 signatures pour la pétition (…) »

Lire la suite et la fin sur  Mashable.france24.com.

LE COMMENTAIRE DE FRANCE FREXIT 

Derrière la façade enchanteresse dessinée part les grands médias alignés, les Gafams au sommet desquels Google apparaissent de plus en plus pour ce qu’ils sont de plus en plus souvent : des succursales de l’Etat profond atlantiste et des collaborateurs des Services secrets étasuniens, voire du Pentagone.

Même les employés de Google USA, qui ne veulent pas se transformer en collaborateurs de l’armée US et de l’Otan, et face à l’évidence, sont obligés de reconnaître ce qui se trame en sous-main et démissionnent pour les plus courageux d’entre eux.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *