2H40 de théâtre médiatico-politique à Chaillot

La scène se jouait au théâtre de Chaillot à Paris : BFM TV et Mediapart se livraient à une longue et pénible représentation théâtrale avec comme guest star le chef de guerre Macron lui-même !

Le fil rouge et ressort tragi-comique de la soirée semblait être le suivant :

Les acteurs devaient exposer la politique gouvernementale sans jamais prononcer les mots Europe, Gopé et OTAN, les vrais fils conducteurs de la politique du régime Macron.

Forcément, avec une telle trame, le scénario de la pièce de théâtre, largement surjouée, apparaissait décousu, incompréhensible, dissolu et parfois la prestation donnait un sentiment de malaise, de tension.

Lé décor de cette pièce de théâtre ?

Des caméras, des micros, un ring et des masques de catcheurs…

Où l’on devine que le masque de Macron est celui de l’oligachie euro-atlantiste (qui copine désormais avec le caméléon Trump), que le masque de Plénel est celui de la fausse opposition de la gauche de la gauche et celui de Bourdin représentant la droite franchouillarde avec une grande bouche.

Pas facile d’interpréter un rôle aussi long pendant 2h40 en direct, en sachant que le premier qui prononce un mot interdit perd son job et file pointer à Pôle Emploi.

Fausse politique, faux journalisme, mais vrai show.

Mais les acteurs semblaient contents d’eux-mêmes et se sont donnés rendez-vous à l’année prochaine pour une nouvelle représentation.

Le public, bon enfant, peut d’ores et déjà réserver ses places.

Quant aux électeurs et aux électrices qui espéraient trouver des solutions au désastre actuel, ils en seront pour leurs frais et n’auront absolument rien appris hier soir, si ce n’est qu’ils allaient devoir se saigner un peu plus chaque jour, et voir leur modèle social français voué à la destruction.

Mais cela, ils le savaient déjà, bien avant de regarder cette pièce de théâtre aussi comique que pathétique.

Décidément, la télévision, ce n’est plus ce que c’était.

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *